Familiprix Familiprix : Bon pour la santé
Recherche
Skip Navigation LinksAccueil > Espace Santé > Actualités santé > Fiche actualité santé
Lundi 1er septembre 2014
Entrez un code postal OU une ville (ou arrondissement)
Dix renseignements à connaître pour aider ses parents en situation d’urgence

Si vos parents avaient un accident demain matin, sauriez-vous donner l’information vitale à l’équipe médicale? Connaissez-vous le nom du médecin de famille de vos parents? Si votre mère prend des médicaments? Si votre père a déjà eu une opération?

Si vous êtes comme la plupart des gens, vous ne pouvez pas répondre à toutes ces questions concernant la santé de vos parents. Ces données ne prennent pourtant que quelques minutes à consigner, mais peuvent permettre de sauver du temps précieux en cas d’urgence alors que les personnes ne sont pas capables de répondre pour elles-mêmes. L’information fournie par les proches permet alors d’améliorer les soins prodigués, mais aussi de s’assurer que le patient reçoit des traitements en accord avec ses volontés.

Voici une liste d’éléments qu’il est suggéré de noter et de conserver précieusement pour aider les professionnels de la santé à mieux traiter vos parents en cas d’urgence :

1. Nom du médecin traitant
Cette information est probablement la plus importante, car les médecins habituels de vos parents devraient être en mesure de fournir de l’information concernant leur histoire médicale aux médecins de l’urgence.

2. Liste des allergies
Particulièrement important surtout si la personne est allergique à un médicament.

3. Le niveau de soins désiré
Idéalement, la personne aura rédigé un document alors qu’elle était encore en pleine possession de ses moyens pour exprimer clairement ses volontés quant au niveau de soins désiré. Veut-elle être réanimée? Accepte-t-elle l’utilisation de machines pour le maintien artificiel en vie? Sans entrer dans les détails, les proches devraient connaître les objectifs de vie de la personne malade, la qualité de vie qu'elle désire, les interventions qu'elle veut ou refuse de subir.

4. Principaux problèmes médicaux
Comme le diabète, les maladies cardiaques ou les problèmes de coagulation sanguine.

5. La liste actuelle des médicaments
On peut demander à son pharmacien d’imprimer une liste des médicaments en petit format que la personne peut garder dans son portefeuille, avec sa carte d’assurance-maladie.

6. Croyances religieuses
Cette information peut-être particulièrement importante si une transfusion sanguine est nécessaire.

7. Information concernant les assurances
On devrait connaître le nom du fournisseur d’assurance de ses parents et leur numéro de police.

8. Chirurgies antérieures
Il peut être important de savoir si la personne a déjà subi, par exemple, un pontages ou une angioplastie.

9. Information sur le mode de vie
Est-ce que vos parents fument? Quelle est leur consommation d’alcool? Ont-ils une alimentation variée?

10. Le don d’organes
En plus de coller l’autocollant fourni par la Régie de l’assurance maladie au dos de sa carte d’assurance-maladie, la personne doit aussi en informer sa famille, car sans le consentement de la famille, aucun don d’organes n’est possible.

La maladie ou un accident peut frapper à tout moment. Le simple fait d’avoir en main tous ces renseignements peut faire une différence dans le traitement.

http://www.mayoclinic.com/health/senior-health/HA00029

Revenir à la liste des actualités santé 
Opération Enfant Soleil



Votre nom
Votre courriel
Envoyer à :
Nom
Courriel

Message à envoyer