Familiprix Familiprix : Bon pour la santé
Recherche
Skip Navigation LinksAccueil > Espace Santé > Actualités santé > Fiche actualité santé
Jeudi 24 avril 2014
Entrez un code postal OU une ville (ou arrondissement)
L’acuponcture pour traiter les maux de tête

Parmi tous les types de maux de tête, les céphalées de tension sont les plus courantes. Ces céphalées s’accompagnent généralement des signes suivants : un serrement ou une compression sur la tête ou dans les muscles du cou, une douleur en bandeau autour de la tête, une intolérance à la lumière vive, une fatigue accrue ou une irritabilité plus marquée. Ces manifestations durent rarement plus d’une journée. On pense que les céphalées de tension sont souvent une conséquence du stress, de l’anxiété ou d’un manque de sommeil. Pour traiter ce type de maux de tête, on utilise habituellement des analgésiques comme l’acétaminophène ou l’ibuprofène.

Les résultats d’une étude allemande ont récemment été publiés dans la revue scientifique British Medical Journal. L’étude avait comme objectif d’évaluer l’efficacité de l’acuponcture dans le soulagement des céphalées de tension. Deux cent soixante-dix patients y ont participé. De ce nombre, 195 recevaient régulièrement des traitements d’acuponcture, alors que les 75 autres patients ne recevaient aucun traitement. Les résultats ont démontré que le nombre de jours avec maux de tête était réduit de 7,2 jours dans le groupe recevant le traitement d’acuponcture, alors que la réduction n’était que de 1,5 jours dans le groupe ne recevant aucun traitement. L’acuponcture semble donc présenter un avantage thérapeutique, réduisant de près de 50 % la fréquence des maux de tête chez les adeptes de ce type de médecine douce.

Le mécanisme d’action invoqué afin d’expliquer ce phénomène n’est toujours pas clairement élucidé. La stimulation de points d’acuponcture précis ne saurait constituer une explication valable puisque des bénéfices ont également été observés chez les patients chez qui les aiguilles avaient été positionnées hors des points traditionnels. Les chercheurs pensent plutôt que le fait d’utiliser des aiguilles pourrait déclencher une réaction locale sur la circulation sanguine ou augmenter l’émission de certains messagers chimiques ayant un effet bénéfique. Bien qu’il soit difficile d’en évaluer la mesure exacte, il est raisonnable de penser que l’effet placebo puisse également avoir joué un rôle dans les bénéfices obtenus.

Ainsi, chez les patients qui n’obtiennent pas un soulagement suffisant avec les analgésiques traditionnels, l’acuponcture pourrait constituer une option thérapeutique à explorer.

http://www.cyberpresse.ca/actuel/article/article_complet.php?path=/actuel/article/29/1,4230,4909,072005,1116258.php/

Revenir à la liste des actualités santé 
Opération Enfant Soleil



Votre nom
Votre courriel
Envoyer à :
Nom
Courriel

Message à envoyer