Familiprix Familiprix : Bon pour la santé
Recherche
Skip Navigation LinksAccueil > Espace Santé > Actualités santé > Fiche actualité santé
Mercredi 30 juillet 2014
Entrez un code postal OU une ville (ou arrondissement)
L’alimentation méditerranéenne pour prévenir l’Alzheimer?

L’alimentation méditerranéenne, pauvre en viande rouge mais riche en fruits, en légumes, en huile d’olive et en poisson, pourrait aider à prévenir la maladie d’Alzheimer. Ce type de régime alimentaire a été maintes fois associé à une diminution du risque de souffrir de maladies cardiovasculaires et de plusieurs formes de cancer. Les bienfaits de cette alimentation seraient plus importants pour ceux qui la respectent à la lettre.

e méditerranéen a été popularisé lorsque des scientifiques ont observé une longévité accrue chez des habitants des régions entourant la Méditerranée (Grèce, Crète, Italie du sud)par rapport à la moyenne occidentale. Les taux de cancers et de maladies cardiovasculaires étaient aussi plus faibles chez ces populations. Cette augmentation de la longévité serait le résultat d'un mode de vie comprenant de l’exercice physique régulier, peu de stress et surtout une alimentation où l’huile d’olive est abondante. L’alimentation méditerranéenne se distingue du régime Nord Américain par la faible consommation de gras saturés (qui proviennent surtout de source animale), etun apport plus important en gras monoinsaturés (présents dans l’huile d’olive et le poisson par exemple).
L’alimentation méditerranéenne comporte surtout des aliments de source végétale comme le pain, les céréales, les fruits et légumes, les graines et légumineuses (dont les arachides, les lentilles et les pois chiches). Il ne s'agit pas d'un régime végétarien, bien que la viande rouge et les produits animaux soient rarement au menu. Les protéines proviennent surtout du fromage, des oeufs et du poisson, que l’on consomme en petites quantités.
Pour évaluer l’impact de l’alimentation sur la survenue de l’Alzheimer, des chercheurs ont questionné près de 2000 participants afin d’évaluer leur adhésion au régime alimentaire méditerranéen (sur une échelle allant de zéro à neuf). Les chercheurs ont constaté que pour chaque unité additionnelle de correspondance de l’alimentation au régime méditerranéen, le risque de souffrir d’Alzheimer chutait d’environ 10 %. Ainsi, ceux dont l’alimentation était riche en poisson, fruits, légumes et huile d’olive présentaient un risque près de 40 % moins élevé de souffrir d’Alzheimer par rapport aux participants ayant une alimentation typiquement nord-américaine.
D’autre part, les acides gras oméga-3, présents en grande quantité notamment dans le poisson, pourraient contribuer à ralentir le déclin cognitif des personnes atteintes de la forme la plus légère d’Alzheimer, mais ils n’auraient pas d’effets sur les formes plus avancées de cette démence.

http://www.medpagetoday.com/Neurology/AlzheimersDisease/tb/4260

Revenir à la liste des actualités santé 
Opération Enfant Soleil



Votre nom
Votre courriel
Envoyer à :
Nom
Courriel

Message à envoyer