Familiprix Familiprix : Bon pour la santé
Recherche
Skip Navigation LinksAccueil > Espace Santé > Actualités santé > Fiche actualité santé
Jeudi 24 avril 2014
Entrez un code postal OU une ville (ou arrondissement)
Restauration rapide : difficile d’évaluer les calories

La plupart des Américains, peu importe leur poids ou leur sexe, sous-estiment le nombre de calories contenues dans un repas de restauration rapide. Rien ne laisse présumer que nous sommes plus intelligents qu’eux à cette tâche.

Des chercheurs ont demandé à 105 personnes qui venaient de terminer de manger leur dîner dans un restaurant rapide d’évaluer le nombre de calories ingérées. Elles étaient aussi invitées à révéler leur poids et leur taille. Les chercheurs ont comparé leurs estimations avec le contenu réel du repas. Leurs résultats sont surprenants. Les personnes qui ont mangé un plus gros repas estiment avoir ingéré en moyenne 675 calories, alors que leur repas renfermait 1188 calories (une différence de 513 calories). Celles qui ont pris un repas plus petit ont estimé à 419 calories le contenu de leur portion, alors que le repas contenait en fait 514 calories (une différence de 95 calories). Les personnes souffrant d’embonpoint étaient également plus suceptibles d’avoir pris un plus gros repas que celles qui ont un poids normal et donc, d’ingérer davantage de calories, soit 957 et 683 calories respectivement.

Dans un deuxième temps, les chercheurs ont demandé à 40 étudiants universitaires d’estimer le contenu calorique de 15 repas de différentes portions composés de croquettes de poulet, de frites et de cola. Même s’ils sont plus éveillés à la question diététique, ils n’ont pu faire mieux que les habitués de restauration rapide. Les étudiants ont estimé que la plus grosse portion contenait 1000 calories alors qu’elle en contenait en fait 1382. Leur approximation était meilleure pour la plus petite portion (631 calories) alors qu’elle en contenait 655.

Selon des experts, il ne s’agit ni d’un problème de connaissance ni de motivation à mentir à propos de ce que l’on mange, mais plutôt d’une perception erronnée qu’on ne peut contrôler. La quantité de nourriture dans une assiette peut facilement berner les gens. Comme la taille des portions ne cesse d’augmenter, il devient difficile d’évaluer ce que devrait représenter une portion normale. Il suffit par exemple de comparer la taille des premières bouteilles de cola avec celles qui se retrouvent sur nos tablettes maintenant pour réaliser à quel point certaines portions ont littéralement explosé.

Des experts en nutrition recommandent aux gens qui doivent dîner au restaurant de choisir des petites portions, d’utiliser de plus petites assiettes si possible et de consulter en détail les informations nutritionnelles lorsqu’elles sont disponibles. Comme on ne sait pas comment sont préparés les aliments au restaurant ni quel est leur contenu exact, il est préférable de se limiter à une plus petite portion, quitte à prendre une collation en après-midi si la faim refait surface.

http://www.usatoday.com/news/health/2006-09-04-fast-food_x.htm

Revenir à la liste des actualités santé 
Opération Enfant Soleil



Votre nom
Votre courriel
Envoyer à :
Nom
Courriel

Message à envoyer