Familiprix Familiprix : Bon pour la santé
Recherche
Skip Navigation LinksAccueil > Espace Santé > Actualités santé > Fiche actualité santé
Mardi 22 juillet 2014
Entrez un code postal OU une ville (ou arrondissement)
Une diète riche en gras pourrait aider à traiter l’épilepsie réfractaire

L’épilepsie, si elle ne répond pas aux traitements, peut être une maladie très invalidante. Depuis les années 1920, certains croient qu’une alimentation très riche en matières grasses pourrait amenuiser les symptômes de la maladie. Si cette alternative de traitement a jusqu’à maintenant été considérée comme marginale, une nouvelle étude britannique apporte une certaine légitimité à cette forme de traitement.

cheurs ont ainsi mené une étude auprès de 145 enfants épileptiques âgés de 2 à 16 ans qui subissaient au moins sept crises par semaine et qui n’avaient pas répondu à au moins deux médicaments antiépileptiques. Parmi les enfants qui ont adopté une diète riche en lipides, 38 % ont vu la fréquence de leurs crises diminuée de moitié, en comparaison avec une diminution de 6 % chez ceux qui n’avaient pas modifié leur alimentation. Cinq jeunes épileptiques parmi ceux qui recevaient le régime spécial ont vu la fréquence de leurs crises diminuer de 90 %.
Quoique le mécanisme d’action exact demeure inconnu, cette diète semble agir en forçant le corps à brûler des gras plutôt que des sucres pour se procurer son énergie (un état appelé cétose). Un petit déjeuner respectant ce régime est constitué d’oeuf, de bacon, de fromage et d’une tasse de crème diluée avec de l’eau. Certains enfants devaient même boire de l’huile pour obtenir les matières grasses nécessaires. Chaque gramme de nourriture est pesé et les glucides sont presque entièrement bannis. Quelques biscuits seraient suffisants pour faire augmenter la fréquence des crises.
Les enfants dont l’épilepsie se révèle réfractaire au traitement classique n’avaient auparavant que peu d’options. Bien que connue depuis presque 100 ans, la diète ultra-riche en gras n’était souvent pas envisagée en raison de l’absence de preuves sérieuses de son efficacité. Les résultats de cette étude britannique devraient lui apporter la crédibilité dont elle avait besoin pour convaincre les médecins de tout au moins en faire l’essai.

http://www.nytimes.com/2008/05/06/health/research/06epil.html?ref=health

Revenir à la liste des actualités santé 
Opération Enfant Soleil



Votre nom
Votre courriel
Envoyer à :
Nom
Courriel

Message à envoyer