Familiprix Familiprix : Bon pour la santé
Recherche
Skip Navigation LinksAccueil > Espace Santé > Actualités santé > Fiche actualité santé
Vendredi 22 août 2014
Entrez un code postal OU une ville (ou arrondissement)
actualité santé souffrez-vous vraiment d’une allergie alimentaire? seringue avec noix
Souffrez-vous vraiment d’une allergie alimentaire?

Les allergies alimentaires doivent assurément être considérées avec sérieux, puisqu’un simple contact peut être mortel pour certaines personnes. Or, il semble que de nombreux adultes croient à tort qu’ils souffrent d’une allergie alimentaire.

D’après un rapport récent compilé par l’Institut national de l’allergie et des maladies infectieuses américain, le problème principal réside dans les diagnostics erronés et dans la grande dépendance à deux tests : le test cutané et les tests sanguins pour la détection d’anticorps. Or, d’après ce comité d’experts, si une personne présente des anticorps à un aliment, cela ne veut pas nécessairement dire qu’elle fera une réaction si elle est confrontée à l’aliment en question. Le test cutané peut pour sa part demeurer positif longtemps après que l’allergie ne soit disparue.

Le seul test qui permet d’identifier hors de tout doute une allergie est le test de provocation orale, qui consiste à faire ingérer au patient l’aliment suspect sous surveillance médicale. Or, quand ce type d’expérience est effectué sans que le patient ou le médecin ne soit au courant si l’on administre au patient un placebo ou l’aliment suspecté de causer des allergies, seulement environ le tiers des aliments suspects déclenchent une réaction allergique. On comprendra néanmoins que les médecins sont réticents à utiliser cette technique.

Parfois, le diagnostic d’allergie est basé uniquement sur le récit du patient ou de ses parents. Cette approche peut entraîner une confusion entre une intolérance alimentaire, qui se caractérise par une réaction indésirable après l’ingestion d’un aliment, mais sans que le système immunitaire ne soit impliqué.

Selon ce groupe d’experts, les allergies au lait, aux oeufs, au soya ou au blé présentes chez les enfants disparaissent souvent en vieillissant, mais on ne peut prendre le risque de réexposer la personne avant d’en être certain. Il n’existe pas de traitement pour les allergies alimentaires autres que d’éviter les aliments responsables des réactions.

Il ne faut pas minimiser l’impact des allergies alimentaires : une réaction anaphylactique peut être mortelle en quelques minutes. C’est pourquoi en cas d’allergie confirmée, il faut s’informer et respecter les recommandations des professionnels de la santé pour éviter les réactions allergiques. Toutefois, de nouvelles données suggèrent que plusieurs enfants et adultes qui croient souffrir d’allergies alimentaires sont dans l’erreur… d’où l’importance d’aborder le sujet avec son médecin de famille.

http://www.nytimes.com/2011/01/11/health/11brody.html?_r=1&ref=health

Revenir à la liste des actualités santé 
Opération Enfant Soleil



Votre nom
Votre courriel
Envoyer à :
Nom
Courriel

Message à envoyer