Familiprix Familiprix : Bon pour la santé
Recherche
Skip Navigation LinksAccueil > Espace Santé > Actualités santé > Fiche actualité santé
Vendredi 18 avril 2014
Entrez un code postal OU une ville (ou arrondissement)
Un médicament pour l';Alzheimer serait efficace pour traiter une démence vasculaire.

Les résultats de deux études présentées dernièrement suggèrent que le donépézil, un médicament utilisé dans le traitement de la maladie d';Alzheimer, pourrait s';avérer efficace dans le traitement de la démence vasculaire.

Les symptômes de démence vasculaire débutent habituellement dès l'accident vasculaire cérébral. Les dommages aux régions du cerveau touchées par l'AVC peuvent modifier la démarche, causer une faiblesse musculaire dans les bras ou les jambes, altérer la prononciation des mots ou même provoquer des accès de mauvaise humeur. L'évolution de la maladie peut être aléatoire : les fonctions se détériorent, se stabilisent pendant un certain temps et se détériorent de nouveau. Les dommages peuvent varier et affecter, à des degrés divers, les différentes régions du cerveau et leurs fonctions (par exemple, le langage, la vue, la mémoire ou la prise de décision). On comprend donc la nécessité de poursuivre les recherches afin de trouver un traitement efficace à cette condition qui affecte grandement la qualité de vie des gens qui en sont atteints.

Les résultats des deux études présentées dernièrement offrent une lueur d'espoir à tous les gens atteints de démence vasculaire. En effet, les données démontrent que le donépézil, un médicament donné aux personnes atteintes d'Alzheimer, améliorerait modestement les atteintes cognitives ainsi que la capacité de vaquer aux occupations de la vie quotidienne chez les patients souffrant de démence vasculaire.

Les résultats obtenus avec le donépézil dans le traitement de la démence vasculaire sont du même ordre que ceux qui ont été observés chez les patients atteints de démence associée à la maladie d'Alzheimer. Ce médicament pourrait améliorer l'autonomie et la faculté d'apprendre de nouvelles choses et de s'en rappeler, tout en retardant les troubles du comportement. Ces données sont encourageantes, mais d'autres études seront nécessaires pour déterminer si ces résultats se confirment, se maintiennent ou s'améliorent à plus long terme.

Bien que la découverte de nouveaux traitements pour la démence vasculaire soit une excellente chose, rien ne vaut la prévention des accidents vasculaires cérébraux. Il est possible de réduire le risque de faire un AVC en éliminant un maximum de facteurs de risque cardiovasculaires dont la tension artérielle élevée (hypertension), le rétrécissement des artères (athérosclérose), les maladies cardiaques (ex. les troubles du rythme du coeur), le diabète, le tabagisme, l'excès de poids et les niveaux élevés de cholestérol sanguin.

http://heartinfo.com/ms/news/519759/main,html

Revenir à la liste des actualités santé 
Opération Enfant Soleil



Votre nom
Votre courriel
Envoyer à :
Nom
Courriel

Message à envoyer