Familiprix Familiprix : Bon pour la santé
Recherche
Skip Navigation LinksAccueil > Espace Santé > Actualités santé > Fiche actualité santé
Jeudi 31 juillet 2014
Entrez un code postal OU une ville (ou arrondissement)
Une combinaison de plusieurs médicaments à petites doses pour diminuer la pression sanguine

L’hypertension artérielle (HTA) est une maladie qui touche plus de 20% de la population canadienne. Pourtant, très peu de gens hypertendus sont traités de façon adéquate. Des chercheurs prétendent avoir remarqué une option de traitement qui serait plus avantageuse.

L’hypertension artérielle (HTA), ou la haute pression, survient lorsque les vaisseaux sanguins se rétrécissent sous l’effet de plusieurs facteurs comme par exemple le tabagisme et un taux de cholestérol sanguin anormal, ce qui force le coeur à pomper le sang plus fort pour le propulser à travers les vaisseaux. Même si les gens qui souffrent d’HTA ne ressentent pas de symptômes, il est très important de les traiter puisqu’à la longue, l’hypertension peut causer de sérieux dommages au coeur et aux vaisseaux sanguins. En effet,les gens hypertendus ont un risque plus grand de développer certaines maladies comme un infarctus du myocarde (crise du coeur) ou un accident vasculaire cérébral (AVC).

Au Québec, c’est plus d’une personne sur cinq qui souffre d’hypertension et près de la moitié d’entre elles l’ignorent. Très peu de gens hypertendus sont donc traités adéquatement. Pourtant, lorsqu’on traite l’HTA, on diminue de beaucoup les risques d’infarctus du myocarde et d’AVC. Plusieurs médicaments existent pour traiter l’HTA. et ils abaissent la pression au moyen de différents mécanismes : en élargissant les vaisseaux sanguins, en empêchant ceux ci de se refermer et en diminuant le travail du coeur.

Dans leur étude, les chercheurs ont remarqué que lorsqu’on coupe de moitié la dose normale d’un de ces médicaments, on conserve 80 % de leur efficacité alors qu’on diminue de façon considérable la possibilité d’effets indésirables. De plus, lorsqu’on combine plusieurs de ces médicaments à faibles doses, les effets bénéfiques de chacun s’additionnent alors que les effets indésirables sont proportionnellement moins importants. Ces chercheurs estiment donc que la combinaison de trois médicaments à faibles doses permettrait de couper de moitié le risque de maladies cardiaques (infarctus du myocarde, angine de poitrine) et de réduire de 66% le risque d’AVC, tout en ayant très peu d’effets secondaires. Les chercheurs concluent ainsi qu’un traitement combiné à petites doses pourrait constituer un traitement avantageux pour abaisser la pression sanguine et donc les complications associées à une pression trop élevée.

http://www.heartcenteronline.com/myheartdr/home/research detail.cfm?reutersid=3663

Revenir à la liste des actualités santé 
Opération Enfant Soleil



Votre nom
Votre courriel
Envoyer à :
Nom
Courriel

Message à envoyer