Sélectionnez
votre pharmacie

Trouver
Recherche avancée

    Nouveaux services offerts par vos pharmaciens du Québec

    Votre résolution pour 2017 : arrêter de fumer ?

    Saviez-vous que votre pharmacien peut vous prescrire différents traitements pour vous aider à cesser de fumer ? **

    Il peut également :

    • Prolonger vos ordonnances échues**
    • Ajuster vos ordonnances selon votre condition**
    • Et bien plus encore !

    Depuis le 20 juin, les pharmaciens du Québec peuvent exercer de nouvelles activités afin de mieux vous servir.

    Voici un court résumé de ces nouvelles activités. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter votre pharmacien ou le site de l’Ordre des pharmaciens du Québec. Prenez note que ces activités ne s'appliquent pas au pharmacies du Nouveau-Brunswick.

    Prolonger une ordonnance d’un médecin

    Les pharmaciens pourront désormais prolonger une ordonnance d’un médecin afin d’éviter une interruption de votre traitement si vous n’avez pas réussi à voir votre médecin avant l’échéance de l’ordonnance initiale. 

    La durée de la prolongation sera limitée en fonction de la durée de l’ordonnance originale et selon le jugement du pharmacien. Par exemple, votre pharmacien pourrait prolonger votre ordonnance pour une courte durée s’il juge que votre état requiert un suivi médical dans un court délai ou au contraire la renouveler pour plusieurs mois si votre état est stable depuis longtemps. Peu importe la situation, la durée de la prolongation ne pourra pas excéder la durée de l’ordonnance initiale,  jusqu’à concurrence de 12 mois.

    Prescrire un médicament lorsqu’aucun diagnostic médical n’est requis

    L’Ordre des pharmaciens du Québec et le Collège des médecins ont identifiés onze (11) situations où les pharmaciens pourront prescrire des médicaments lorsqu’un diagnostic du médecin n’est pas requis.

    Les onze situations ciblées sont les suivantes :

    • Prescrire une contraception orale d’urgence (COU);
    • Prescrire un contraceptif hormonal à la suite d’une consultation pour la COU;
    • Prescrire un supplément de vitamines ou de l’acide folique aux femmes qui désirent tomber enceintes ou sont enceintes;
    • Prescrire un médicament contre les nausées et les vomissements de la grossesse;
    • Prescrire un traitement contre les poux;
    • Prescrire un traitement préventif contre le paludisme (malaria);
    • Prescrire un traitement préventif contre le mal aigu des montagnes;
    • Prescrire un traitement contre la diarrhée du voyageur;
    • Prescrire des aides antitabagiques pour aider une personne à cesser de fumer;
    • Prescrire un traitement antibiotique préventif aux personnes qui portent une valve cardiaque en prévision d’une intervention médicale;
    • Prescrire un traitement protecteur aux patients qui prennent un anti-inflammatoire et qui sont à risque de complications gastro-intestinales (p.ex. ulcère).

    Prescrire et interpréter des analyses de laboratoire

    Pour assurer un suivi adéquat de certains traitements pharmacologiques, il peut être nécessaire d’obtenir des données  de laboratoires (p.ex. analyse du sang ou de l’urine). Votre pharmacien pourra maintenant, lorsqu’il le juge nécessaire, vous prescrire ce type d’analyse afin de pouvoir mieux détecter la présence de certains effets indésirables liés à vos médicaments ou en assurer le suivi, faire un suivi en cas d’interactions entre deux médicaments ou vérifier l’efficacité du traitement. 

    Prescrire un médicament pour un problème de santé mineur lorsque le diagnostic et le traitement sont connus

    L’Ordre des pharmaciens du Québec et le Collège des médecins ont identifiés douze (12) problèmes de santé considérés comme mineurs où les pharmaciens pourront prescrire un médicament.  Pour que votre pharmacien puisse vous prescrire un médicament, il faudra que vous ayez déjà consulté un médecin dans le passé et que celui-ci vous ait prescrit un médicament pour ce problème.  Si le problème se reproduit plus tard, votre pharmacien pourra alors vous prescrire un médicament si vos symptômes lui permettent d’identifier clairement qu’il s’agit du même problème, si le délai prescrit par le règlement n’est pas écoulé (il varie de un à quatre ans selon le problème) et s’il constate que vous n’avez aucun signe ou symptôme d’alarme qui nécessiterait de vous diriger rapidement vers un médecin.

    Les douze problèmes de santé mineurs sont :

    • l’acné mineure (notamment sans kyste ni pustule);
    • les aphtes buccaux (petits ulcères dans la bouche);
    • la conjonctivite causée par les allergies;
    • les douleurs menstruelles;
    • l’eczéma (forme légère à modérée);
    • l’érythème fessier (rougeurs sur les fesses);
    • les hémorroïdes;
    • l’herpès labial (feux sauvages);
    • l’infection urinaire chez la femme;
    • le muguet dans la bouche causée par la prise d’un médicament en inhalation (notamment pour l’asthme);
    • la rhinite allergique;
    • la vaginite à levures.

    Ajuster une ordonnance

    Les pharmaciens peuvent désormais faire certains ajustement à une ordonnance afin d’éviter ou de diminuer les effets indésirables d’un médicament, de gérer une interaction entre deux médicaments, de prévenir des complications, de prendre en considération le poids du patient (pour un enfant par exemple) ou d’assurer l’atteinte des cibles de traitement.

    Le pharmacien devra inscrire au dossier du patient la modification apportée à l’ordonnance ainsi que la justification clinique. Il devra aussi en aviser le patient et le médecin.

    Substituer un médicament en cas de rupture d'approvisionnement

    Lorsqu’un médicament est en rupture d'approvisionnement, il y a un risque d’interruption du traitement, surtout si un seul fabricant offre le produit. Pour éviter cette interruption dans la continuité des soins, les pharmaciens pourront maintenant substituer le médicament prescrit par un autre médicament qui provient de la même sous-classe thérapeutique.

    Avant de faire une substitution, le pharmacien devra s’assurer qu’il y a une rupture complète d'approvisionnement, c’est-à-dire qu’il ne peut pas obtenir le médicaments chez ses distributeurs ou chez des collègues d’autres pharmacies.  

    Administrer un médicament afin d’en démontrer l’usage approprié

    Cette activité est volontaire et seuls les pharmaciens qui auront suivi une formation spécifique pourront l’offrir.

    Les pharmaciens qui auront suivi la formation pourront administrer des médicaments qui ont un mode d’administration particulier afin de démontrer à leurs patients la bonne technique d’administration.  Il pourra s’agir de médicaments administrés par injection intramusculaire, intradermique ou sous-cutanée (p. ex. l’insuline) ou par inhalation (p.ex. les «pompes» dans le traitement de l’asthme).

    En conclusion

    Les pharmaciens sont des professionnels de la santé compétents et accessibles. Dans un contexte où l’accès aux soins de santé n’est pas toujours facile, l’entrée en vigueur des nouvelles activités donne aux pharmaciens des outils supplémentaires pour mieux répondre aux besoins de leurs patients. 

    http://www.opq.org/

    **Certaines conditions s’appliquent. Ces activités dépendent des lois et des règlements en vigueur. Les pharmaciens sont les seuls responsables des activités professionnelles pratiquées dans le cadre de l’exercice de la pharmacie.

    Tous les contenus

    PSST!

    Sans tabac ni kilos

    Les bienfaits d’arrêter de fumer sont irrévocables et tous s’entendent pour dire que cesser de fumer permet de vivre en meilleure santé et plus longtemps. 

    Voir un aperçu