Sélectionnez
votre pharmacie

Trouver
Recherche avancée

    Hypoglycémie

    L'hypoglycémie est une diminution de la glycémie (taux de sucre dans le sang) sous les valeurs normales. Généralement, on parle d'hypoglycémie lorsque la mesure du glucomètre (l'appareil de mesure de la glycémie) indique moins de 4 mmol/L et d'hypoglycémie sévère lorsqu'il indique moins de 2,8 mmol/L. Le glucose est un sucre essentiel à l'organisme et est la source principale d'énergie utilisée par le cerveau. Une quantité insuffisante de glucose sanguin peut donc nuire au bon fonctionnement de l'organisme, voire même être fatale.

    Causes

    L'hypoglycémie peut survenir à tout moment chez une personne en santé, peu importe son âge. Elle est toutefois plus souvent observée chez les personnes atteintes de diabète, maladie caractérisée par une glycémie trop élevée. Les diabétiques doivent prendre des médicaments qui réduisent la glycémie et qui permettent d'atteindre des valeurs normales. Par contre, certaines situations peuvent causer une diminution plus marquée que ce que l'on souhaite et causer une hypoglycémie.

    Plusieurs causes peuvent être à l'origine d'un épisode d'hypoglycémie :

    • Un exercice physique intense ou le fait d'avoir été plus actif qu'à l'habitude
    • Un stress important
    • La prise de certains médicaments
    • Le fait de ne pas avoir mangé (jeûne ou régime trop restrictif), d'avoir tardé avant de manger ou de ne pas avoir assez mangé
    • Une prise importante d'alcool à jeun
    • Chez les diabétiques : la prise d'une dose plus importante de médicaments antidiabétiques (exemple : insuline)
    • Chez les non diabétiques, une consommation accrue de sucres (bonbons, pâtisseries, chocolat, etc.) peut déclencher une réponse exagérée du corps visant à diminuer la glycémie.

    Symptômes

    Un épisode d'hypoglycémie peut se développer lentement ou encore apparaître de façon soudaine et rapidement progresser. Les symptômes varient d'une personne à une autre et peuvent parfois même être absents. Toutefois, il sont souvent plus importants chez les diabétiques. Plus le taux de sucre diminue dans le sang, plus les symptômes sont nombreux et sévères.

    Symptômes légers à modérés
    (Glycémie entre 2,8 et 4 mmol/L)
    Symptômes sévères
    (Glycémie inférieure à 2,8 mmol/L)
    Cauchemars
    Confusion
    Difficulté à parler normalement
    Difficulté de concentration
    Étourdissements
    Faiblesse
    Faim
    Irritabilité
    Nausées
    Nervosité
    Maux de tête
    Maux de ventre
    Modification de la vision
    Pâleur
    Palpitations
    Peau froide
    Sensation de picotements
    Sommeil perturbé ou difficile
    Sueurs nocturnes
    Transpiration
    Tremblements
    Fatigue
    Somnolence
    Évanouissement
    Convulsions
    Coma

    Prévention

    La clé de la prévention réside en une saine alimentation répartie sur l'ensemble de la journée, la pratique d'activités physiques modérés et la gestion adéquate du stress. Pour les personnes qui ne sont pas atteintes de diabète, il est conseillé de consommer de plus petits repas fréquemment.

    Toute personne diabétique ou sujette aux hypoglycémies devrait garder sur soi, en tout temps, une source de glucose rapide. L'entourage devrait également être tenu informé de la façon de traiter une hypoglycémie. De plus, il est important d'aviser votre pharmacien ou votre médecin si vous souffrez d'hypoglycémie, puisque ce problème pourrait être causé par une mauvaise gestion de la médication antidiabétique. Dans de tels cas, un simple ajustement de vos médicaments permettrait de corriger la situation.

    Quoi faire en présence de symptômes ?

    Dès les premiers signes d'hypoglycémie :

    • Mesurer la glycémie à l'aide d'un glucomètre dès que possible.
    • Si la glycémie est inférieure à 4 mmol/L (ou s'il est impossible de mesurer le taux de sucre sanguin), il faut agir :

      1. Consommer immédiatement une dose de glucose rapide (voir tableau plus bas).
      2. Attendre 15 minutes, puis faire une deuxième mesure de la glycémie, si possible.
      3. Si la glycémie est encore inférieure à 4 mmol/L, prendre une deuxième dose de glucose rapide.
      4. Répéter les étapes 2 et 3 jusqu'à ce que les glycémies soient supérieures ou égales à 4 mmol/L.
      5. Une fois les glycémies rétablies, si un repas n'est pas prévu dans l'heure qui suit, il est important de consommer une collation contenant à la fois des glucides (15 g de glucose) et des protéines (ex : 4 craquelins avec du fromage ou du beurre d'arachides).
      6. Si la glycémie est inférieure à 2.8 mmol/L, une dose plus importante de glucose rapide (20g) est conseillée (voir tableau plus bas) et un médecin devrait être consulté.


      S'il y a inconscience, du glucagon, hormone augmentant le sucre sanguin, peut être injecté. Dans de tels cas, les services d'urgence 911 doivent être contactés.

      Sources de glucose rapide (15 g)
      (glycémie inférieure à 4 mmol/L)
      Sources plus importantes
      de glucose rapide (20 g)

      (glycémie inférieure à 2.8 mmol/L)
      Comprimés de glucose :

      • 3 comprimés de glucose BD
        ou
      • 4 comprimés de Dex4
        ou
      • 5 comprimés de Dextrosol
        ou
      • 7 comprimés de Glucosol

      1 tube d'Insta-glucose ®

      ½ tasse (125 mL) de jus de fruits

      ou
      ½ tasse (125 mL) de boisson gazeuse
      régulière (jamais la version diète)

      3 cuillères à thé ou 1 cuillère à soupe de sucre, de confiture, de caramel, de miel ou de mélasse

      3 sachets de sucre blanc dilué dans l'eau (jamais d'édulcolorant ou «faux sucre» tel Splenda®)

      5 bonbons LifeSavers®

      Comprimés de glucose :

      • 4 comprimés de glucose BD
        ou
      • 5 comprimés de Dex4
        ou
      • 7 comprimés de Dextrosol
        ou
      • 9 comprimés de Glucosol

      ¾ de tasse (175 mL) de jus de fruits

      ou
      ¾ de tasse (175 mL) de boisson gazeuse régulière (jamais la version diète)

      4 cuillères à thé de sucre, de confiture, de caramel, de miel ou de mélasse

      4 sachets de sucre blanc dilué dans l'eau (jamais d'édulcolorant ou «faux sucre» tel Splenda®)

      7 bonbons LifeSavers®

      Note :
      Le chocolat, les pâtisseries et les fruits entiers, entre autres, ne sont pas des premiers choix, pour le traitement de l'hypoglycémie. Ces sucres sont considérés comme trop lents.

      Tous les contenus

      Articles

      Vidéos

      PSST!

      Tout savoir sur le diabète

      Actuellement, on estime à plus de neuf millions le nombre de Canadiens qui souffrent de prédiabète ou de diabète. En fait, c’est environ 20 personnes qui reçoivent un nouveau diagnostic de diabète à toutes les heures !

      Voir un aperçu