D’autres maladies infectieuses continueront d’émerger

Unfortunately, this article is only available in French.

Beaucoup d’experts prédisent l’émergence de plusieurs nouvelles infections au cours des prochaines décennies. Selon eux, notre mode de vie ne serait pas étranger à ce phénomène.

À moins que les hommes n’acquièrent une perspective plus écologique en ce qui a trait aux maladies infectieuses et cessent de voir les microbes comme des agents envahissants qu’on peut aveuglément attaquer avec des antibiotiques, des dizaines de nouvelles infections continueront d’apparaître au cours des 25 prochaines années. C’est du moins ce que croient beaucoup d’experts à travers le monde.

Selon eux, l’émergence d’une trentaine de nouvelles infections au cours des 25 dernières années est le résultat de la modernisation de notre mode de vie.

Parmi les facteurs ayant contribué à l’émergence des maladies infectieuses, mentionnons l’augmentation des transports internationaux, le surpeuplement des villes, la production massive d’aliments, les pratiques sexuelles, la pauvreté et le réchauffement de la planète. Selon les experts, ces facteurs ont tous contribué à la formation d’un milieu propice à l’émergence et à la propagation de nouveaux microbes. La combinaison de ces facteurs aurait également permis à d’anciennes maladies infectieuses comme le choléra, la tuberculose et la malaria, de resurgir.

L’hépatite C serait d’ailleurs un bon exemple de maladie née des changements socio-technologiques de la société. C’est en effet l’usage de drogues intraveineuses et les transfusions sanguines qui ont permis à cette maladie de se répandre. Ce sont les transports internationaux qui sont aussi en grande partie responsables de la propagation internationale du virus du SRAS.

L’agriculture, l’urbanisation et la déforestation jouent également un rôle de taille dans l’émergence de nouvelles maladies. Un bon exemple de ce phénomène est le virus Nipah. Ce virus, dont des chauves-souris sont porteuses, a tué une centaine de personnes en Malaisie en 1999. Avant 1999, ces chauves-souris habitaient dans la forêt, se nourrissaient de fruits et n’avaient apparemment jamais transmis le virus aux humains. Toutefois, à cause de la déforestation et de l’agriculture, les chauves-souris ont dû changer leur habitat naturel et se sont rapprochées des fermes où elles ont alors infecté des cochons qui ont à leur tour infecté les fermiers.

La maladie de Lyme est un autre bon exemple. Cette maladie transmise par les tiques a été identifiée pour la première fois aux États-Unis en 1976. On croit que la fragmentation des forêts était impliquée dans l’émergence de cette maladie.

En 1970, beaucoup de spécialistes croyaient que le monde approchait de la fin de l’ère des infections. On sait maintenant qu’il s’agissait là d’une grave erreur. Selon les experts, il faudra maintenant apprendre de nos erreurs et percevoir les maladies infectieuses sous une perspective plus écologique.

The drugs and pharmaceutical services featured on the familiprix.com website are offered by pharmacists who own the affiliated pharmacies at Familiprix. The information contained on the familiprix.com site is for informational purposes only and does not in any way replace the advice and advice of your pharmacist or any other health professional. Always consult a health professional before taking or discontinuing medication or making any other decision. Familiprix inc. and the proprietary pharmacists affiliated with Familiprix do not engage in any way by making this information available on this website.