La cigarette est plus meurtrière que le cancer du sein chez les femmes

Unfortunately, this article is only available in French.

La maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) touche de plus en plus les femmes. Cette année, plus de femmes mourront de la MPOC que du cancer du sein.

La plupart des gens ne connaissent pas la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC). Contrairement au cancer, au sida ou aux maladies cardiovasculaires, peu de recherches sont faites sur la MPOC et peu d’argent est investi pour lutter contre ce fléau. Pourtant, la MPOC est la seule cause de décès qui fait de plus en plus de victimes chaque année. La MPOC est présentement la quatrième cause de décès en Amérique du Nord. Selon un chercheur canadien, elle passera au troisième rang mondial des causes de mortalité en 2020.

Le tabagisme est le principal responsable des dommages irréversibles aux poumons qui caractérisent la MPOC. Les alvéoles pulmonaires (de petits sacs où s’effectuent les échanges d’air dans les poumons) sont graduellement détruites, ce qui entrave la respiration. Les bronches (les conduits qui acheminent l’air dans les poumons) peuvent aussi être touchées, devenant plus dures, irritées et remplies de sécrétions. La MPOC est une maladie insidieuse, car les dommages qu’elle cause évoluent lentement. Lorsque les symptômes apparaissent, les dommages aux poumons sont déjà bien présents. L’arrêt du tabagisme est le principal moyen de ralentir la progression de la maladie.

Présentement au Canada, plus de femmes que d’hommes reçoivent un diagnostic de MPOC et plus de femmes que d’hommes fument. Selon ce chercheur canadien, les femmes pourraient avoir une prédisposition plus importante aux dommages causés par la cigarette parce que leurs bronches sont plus petites que celles des hommes. Il a remarqué que les femmes commencent à souffrir de MPOC plus jeunes que les hommes et présentent des lésions pulmonaires causées par la cigarette plus graves que les hommes qui fument autant. Comme la surface interne des bronches est plus petites, les femmes sont exposées à des doses plus élevées de tabac pour une même quantité fumée que les hommes. Des facteurs liés aux hormones et à l’immunité peuvent aussi rendre les femmes plus sensibles aux effets de la cigarette.

En bref, la MPOC et les maladies cardiovasculaires font plus de victimes que le cancer du sein, fortement redouté par les femmes. S’il y a un facteur de risque bien connu des maladies cardiovasculaires et pulmonaires, c’est bien le tabagisme. Il est aussi un des facteurs les plus faciles à éliminer pour réduire son risque de souffrir de ces maladies. Plusieurs solutions efficaces sont disponibles pour arrêter de fumer; parlez-en à votre pharmacien.

The drugs and pharmaceutical services featured on the familiprix.com website are offered by pharmacists who own the affiliated pharmacies at Familiprix. The information contained on the familiprix.com site is for informational purposes only and does not in any way replace the advice and advice of your pharmacist or any other health professional. Always consult a health professional before taking or discontinuing medication or making any other decision. Familiprix inc. and the proprietary pharmacists affiliated with Familiprix do not engage in any way by making this information available on this website.