La maladie d’Alzheimer s’installerait plusieurs décennies avant que les signes n’apparaissent

Unfortunately, this article is only available in French.

Des scientifiques américains ont découvert que des anomalies du cerveau associées à la maladie d’Alzheimer pouvaient apparaître chez des jeunes adultes bien avant que les problèmes de mémoire ne se manifestent.

La maladie d’Alzheimer est une maladie dégénérative qui attaque le cerveau et qui altère la mémoire ainsi que les autres facultés mentales. Bien qu’elle se développe généralement chez les personnes âgées, des scientifiques ont récemment découvert qu’elle pourrait commencer à faire des dommages bien avant que les premiers signes de la maladie n’apparaissent. En effet, une étude américaine a permis de découvrir que certaines personnes âgées d’une trentaine d’années seulement présentaient des changements dans l’activité de leur cerveau qui sont caractéristiques de la maladie d’Alzheimer.

L’étude a porté sur 12 jeunes patients (âgés de 20 à 39 ans) ayant une mutation du gène APOE. Une telle mutation est associée à un risque très élevé de développer la maladie d’Alzheimer.

Les chercheurs ont scanné le cerveau de ces patients afin d’étudier leur activité cérébrale. Ils ont ainsi découvert certains changements métaboliques dans les régions du cerveau qui sont généralement affectées par la maladie d’Alzheimer.

En outre, les chercheurs ont aussi scanné le cerveau de 15 autres jeunes patients qui n’étaient pas porteurs de la mutation (donc qui avaient un risque beaucoup plus faible de développer la maladie). En comparant l’activité cérébrale de ces patients à celle des patients porteurs de la mutation, les chercheurs ont découvert que certaines régions du cerveau des patients à risque de développer la maladie d’Alzheimer utilisaient et transformaient beaucoup moins le glucose, un sucre qui sert de carburant aux cellules du cerveau. Encore une fois, ces régions du cerveau correspondaient à celles qui sont le plus sévèrement affectées par la maladie d’Alzheimer.

Les scientifiques savent donc maintenant que certaines anomalies cérébrales de la maladie d’Alzheimer peuvent apparaître plusieurs décennies avant que la maladie ne se manifeste. Ils ignorent toutefois le rôle exact de ces changements métaboliques dans le développement de la maladie.

Il n’existe actuellement aucun moyen de guérir ou de prévenir la maladie d’Alzheimer, bien que certains médicaments puissent parfois ralentir la progression de la maladie. Malgré cela, les scientifiques sont enthousiasmés par cette découverte puisqu’ils croient qu’elle permettra d’intervenir de façon précoce lorsqu’on découvrira un moyen de prévenir la maladie.

The drugs and pharmaceutical services featured on the familiprix.com website are offered by pharmacists who own the affiliated pharmacies at Familiprix. The information contained on the familiprix.com site is for informational purposes only and does not in any way replace the advice and advice of your pharmacist or any other health professional. Always consult a health professional before taking or discontinuing medication or making any other decision. Familiprix inc. and the proprietary pharmacists affiliated with Familiprix do not engage in any way by making this information available on this website.