Quand le danger est dans l’assiette

Unfortunately, this article is only available in French.

Des représentants d’une centaine de pays se réunissent à Bangkok pour améliorer la sécurité alimentaire.

Les aliments qui ne sont pas sûrs provoquent des maladies chez au moins deux milliards de personnes annuellement, majoritairement des enfants, et entraînent parfois la mort. Le nombre de cas continue d’augmenter à l’échelle mondiale en dépit des progrès importants dans certains pays. Tous les niveaux de la chaîne alimentaire doivent être révisés : des champs et des élevages jusqu’au moment où nous préparons nos repas.

Les responsables de la sécurité sanitaire des aliments d’une centaine de pays se sont réunis à Bangkok du 12 au 14 octobre pour discuter des stratégies qui pourraient diminuer le nombre de cas d’intoxication alimentaire qui surviennent chaque année. Les participants provenaient des secteurs de la réglementation en santé, en agriculture et en commerce.

Alors que le public se souvient davantage des grandes épidémies, la majorité des cas de maladie d’origine alimentaire surviennent isolément dans tous les pays du monde. Par exemple, environ 700 000 personnes meurent de toxi-infections isolées chaque année en Asie seulement. Un plus grand nombre encore en ressentiront les effets à long terme.

Les menaces sont multiples : production primaire inadaptée, mauvaise manipulation et conservation des aliments, préparation et cuisson inappropriées. Trop souvent, les autorités nationales et internationales responsables du contrôle et de la réglementation de la production alimentaire sont peu rigoureuses à contrôler ces menaces, autant leur origine, leur ampleur et la gravité de leurs conséquences.

À la maison quelques gestes simples peuvent grandement améliorer la sûreté de vos aliments. 1. Prenez l’habitude de la propreté : nettoyez parcimonieusement les surfaces et tout matériel en contact avec la nourriture et lavez-vous les mains régulièrement. 2. Séparez les aliments crus des aliments cuits. 3. Faites bien cuire les aliments pour vous assurer qu’ils ont atteints au moins 70C. 4. Maintenez les aliments à une bonne température : gardez les aliments cuits très chauds jusqu’au moment de les servir ou réfrigérez-les rapidement. 5. Utilisez de l’eau et des produits sûrs : lavez les fruits et légumes et vérifiez la date de préemption des aliments.

Au Québec, nous sommes bien protégés : plusieurs organismes veillent à la salubrité alimentaire, dont l’Agence canadienne d’inspection des aliments et le Ministère de l’agriculture, des pêcheries et de l’alimentation du Québec.

The drugs and pharmaceutical services featured on the familiprix.com website are offered by pharmacists who own the affiliated pharmacies at Familiprix. The information contained on the familiprix.com site is for informational purposes only and does not in any way replace the advice and advice of your pharmacist or any other health professional. Always consult a health professional before taking or discontinuing medication or making any other decision. Familiprix inc. and the proprietary pharmacists affiliated with Familiprix do not engage in any way by making this information available on this website.