La lithiase urinaire est un problème qui se caractérise par la formation de cristaux ou de pierres dans le système urinaire, soient les reins, les uretères, la vessie et l'urètre. Les calculs rénaux, plus communément désignés pierres aux reins, résultent de la cristallisation de minéraux présents dans l'urine. Cela se fait progressivement. D'abord, quelques particules s'accrochent à la paroi du conduit urinaire et forment un amas. Le flot d'urine apporte ensuite de nouvelles particules qui viennent s'agglutiner avec les autres jusqu'à ce que le courant entraîne le détachement du calcul. Comme les conduits du système urinaire sont très étroits, le déplacement de la pierre irrite les parois. C'est au cours de ces déplacements que des douleurs sont ressenties. Le calcul se retrouve finalement dans la vessie. Il peut alors se produire deux choses :

  1. La pierre trouve rapidement son chemin vers l'urètre et passe par ce conduit pour sortir avec l'urine.
  2. La pierre demeure dans la vessie où elle continue de grossir. Elle devient alors trop grosse pour passer par l'urètre et ne peut plus sortir toute seule. Une intervention médicale est alors nécessaire.

Trois éléments peuvent être à l'origine de la formation de calculs : une augmentation de la concentration de l'urine, un obstacle dans la voie urinaire (qui entraîne un blocage) ou encore un débalancement de l'acidité de l'urine. Dans la plupart des cas, les calculs sont formés de calcium.

Causes

La lithiase urinaire touche environ deux fois plus d'hommes que de femmes et atteint davantage les personnes âgées de 30 à 50 ans. La cause exacte de la formation des calculs dans le système urinaire n'est pas connue. Toutefois, on associe beaucoup la déshydratation ou un apport en eau insuffisant à la hausse de la concentration de l'urine en minéraux, qui constitue une des principales raisons pour lesquelles des calculs se forment. Il existe aussi des facteurs de risque pouvant prédisposer certaines personnes à souffrir de lithiase urinaire :

  • une alimentation trop riche en sel et/ou en protéines;
  • les antécédents familiaux;
  • l'hypertrophie bénigne de la prostate;
  • des infections urinaires fréquentes;
  • le manque d'exercice physique;
  • la prise de suppléments de vitamine D.

Les personnes ayant déjà souffert de lithiase urinaire doivent prendre des mesures pour prévenir la formation de calculs rénaux, car elles sont susceptibles d'en avoir encore (près de 50 % des cas).

Symptômes

Les symptômes peuvent varier en intensité selon la grosseur des calculs. Il est aussi possible d'avoir plusieurs pierres à la fois, ce qui disperse la douleur. Les principaux symptômes sont:

  • une coloration de l'urine plus foncée;
  • une douleur intense au bas du dos et/ou sur le côté du tronc qui peut irradier jusqu'au bas-ventre;
  • des nausées ou des vomissements;
  • une miction (action d'uriner) fréquente, douloureuse;
  • la présence de sang dans l'urine.

Si l'urine devient trouble, malodorante ou si d'autres symptômes comme de la fièvre ou des frissons s'installent, il est possible qu'une infection accompagne la lithiase urinaire. Il est alors important de voir (ou de revoir) un médecin pour traiter ce problème.

Dans le cas où on ne peut plus uriner, il faut sans délai se rendre à l'hôpital. Cela indique que le calcul obstrue complètement le conduit urinaire et les reins peuvent être irrémédiablement endommagés.

Diagnostic

Pour diagnostiquer des calculs rénaux, le médecin procède à un examen physique. Il vérifie l'état de la vessie et la sensibilité des reins. Des analyses de sang et d'urine peuvent aussi être nécessaires. Pour localiser le ou les calculs, on peut faire une radiographie ou une échographie de l'abdomen, car tous les types de calculs ne sont pas visibles aux rayons X.

Traitement

Malheureusement, il n'y a pas de traitement qui permette de faire passer rapidement les calculs rénaux. Il est possible de prendre des analgésiques (médicaments pour la douleur) de différentes puissances, dont certains sont disponibles sans ordonnance en pharmacie. Sinon, il faut boire beaucoup d'eau et attendre que la pierre passe. Le passage de la pierre des reins à la sortie peut prendre jusqu'à 6 semaines.

Si la douleur devient insoutenable ou encore si le calcul ne passe pas, il faut le retirer. Diverses méthodes sont utilisées pour essayer de dégrader le calcul et ainsi lui permettre de sortir. Autrement, il peut être extrait lors d'une chirurgie.

Prévention

Il est possible d'adopter quelques mesures simples afin de mettre toutes les chances de son côté pour prévenir la lithiase urinaire :

Avoir une bonne alimentation
 Mangez des fruits, des légumes, des aliments riches en fibres et évitez de consommer trop de protéines ou de trop saler les mets.
Boire beaucoup d'eau
 Il est recommandé d'en boire au moins 2 litres par jour, soit entre 8 et 12 verres d'eau. Lorsqu'il fait chaud ou qu'on pratique une activité sportive, il faut en boire davantage. Pour savoir si l'on boit assez d'eau, on peut se fier à la couleur de l'urine, qui devrait être claire.
Ne prenez pas les suppléments de vitamines et minéraux à la légère
La prise de suppléments n'est pas toujours nécessaire. Parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien pour vérifier vos besoins.

Pour plus d'informations :

Fondation canadienne du rein

www.rein.ca

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.