Changement à l’horizon pour l’administration de l’insuline

Une nouvelle forme d’insuline en inhalation a été étudiée en comparaison avec le traitement traditionnel par injection. Les résultats sont encourageants.

Pour les personnes atteintes de diabète, l’injection d’insuline plusieurs fois par jour peut devenir très pénible. Un nouveau mode d’administration plus simple pourrait éventuellement aider ces patients. Un traitement à l’étude, l’inhalation d’insuline avant chaque repas en plus d’une injection quotidienne d’insuline à longue action, produirait une maîtrise des glycémies (sucre sanguin) comparable à celle obtenue par le traitement traditionnel composé principalement d’injections d’insuline sous-cutanée.

L’étude était composée de 299 patients qui s’injectaient de l’insuline au moins deux fois par jour. La moitié des participants ont ensuite changé leur traitement pour l’inhalation d’insuline en poudre avant chaque repas et une dose d’insuline lente par injection au coucher pour six mois. L’autre moitié du groupe a pour sa part conservé son traitement habituel d’injections.

Les résultats indiquent une amélioration comparable du niveau de sucre sanguin pour les deux formes de traitement. Davantage de patients recevant l’insuline inhalée ont toutefois réussi à atteindre leurs objectifs thérapeutiques.

Les épisodes d’hypoglycémie (niveau très bas de sucre sanguin) ont été légèrement moins fréquents chez les patients recevant l’insuline inhalée. La survenue d’effets indésirables sévères a été la même dans les deux groupes.

Certains scientifiques ont émis quelques préoccupations quant à l’effet de l’insuline inhalée sur les poumons. Durant l’étude, aucune différence significative n’a été notée entre les deux groupes lors des tests de la fonction pulmonaire. Une toux légère à modérée a néanmoins été rapportée plus fréquemment chez les utilisateurs de la nouvelle forme d’insuline. Cet effet s’est atténué au cours des six mois de l’étude. Les chercheurs prêchent toutefois une grande prudence pour un médicament aussi novateur.

Les patients recevant de l’insuline en inhalation ont aussi gagné significativement moins de poids que ceux traités par injection, l’un des effets indésirables les plus appréhendés.

En somme, les patients appréciaient beaucoup plus l’insuline en inhalation parce qu’elle interfère beaucoup moins avec leurs activités quotidiennes. Pour le moment, ce médicament (Exubera) n’est pas encore disponible au Canada. Les études se poursuivent.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.