Choc anaphylactique

Le choc anaphylactique est une réaction du corps qui survient suite à une exposition à un allergène. Les causes les plus fréquentes sont les aliments, les insectes (piqûres) et certains médicaments. Cette réaction survient généralement dans l'heure qui suit l'exposition à l'allergène et peut être assez grave pour menacer la vie.

Le risque de souffrir d'un choc anaphylactique est plus important chez les personnes souffrant d'asthme ou de maladies sévères.

Symptômes

L'apparition des symptômes se fait habituellement dans un court délai suivant l'exposition à l'allergène. Les symptômes caractéristiques d'un choc anaphylactique peuvent être séparés en différentes catégories, selon l'organe affecté:

  • Peau et muqueuses
    • Enflure et rougeur au niveau des yeux
    • Enflure des lèvres et de la langue
    • Urticaire, démangeaisons, rougeurs au niveau de la peau
  • Système respiratoire
    • Difficultés à respirer
    • Toux
    • Sensation de gorge enflée
    • Lèvres bleutées
  • Système cardiovasculaire
    • Palpitations
    • Chute de pression
    • Transpiration abondante
  • Système digestif
    • Difficultés à avaler
    • Nausées, vomissements
    • Diarrhée
    • Crampes abdominales
  • Système nerveux
    • Maux de tête
    • Étourdissements
    • Confusion

Il est important pour une personne qui souffre d'allergies, de savoir reconnaître les symptômes d'un choc anaphylactique. Plus rapidement la réaction est identifiée, plus vite un traitement pourra être administré.

Prévention

La meilleure prévention est de ne pas s'exposer aux allergènes connus, même si quelquefois cela peut être difficile (piqûres d'insecte). Ensuite, toutes les personnes à risque de subir un choc anaphylactique (choc anaphylactique antérieur, allergies sévères, etc.) devraient avoir en leur possession un auto-injecteur d'épinéphrine (Épipen, Anapen, Twinject). L'administration rapide d'épinéphrine permet un sursis de 5 à 20 minutes, donnant ainsi le temps de se rendre à l'urgence. Ainsi, si on prévoit un voyage ou une activité qui se trouve à environ 1 heure d'un service d'urgence, un minimum de 3 doses d'épinéphrine devraient être apportées.

Au moment du choc anaphylactique, il est possible que la personne qui en souffre ne soit pas en mesure de s'administrer elle-même l'épinéphrine. Il est donc important d'informer les personnes proches et, dans le cas des enfants, des personnes en charge, des symptômes auxquels il faut porter une attention particulière et de la façon d'administrer l'épinéphrine.

En cas de choc anaphylactique

Faire coucher la personne qui souffre de la réaction sur le côté et dégager les voies respiratoires pour qu'elle respire le mieux possible.

Ensuite, administrer rapidement l'épinéphrine dans le muscle de la jambe. Le médicament doit être injecté à intervalles de 5 à 15 minutes, jusqu'à l'obtention d'une réponse adéquate ou tant que les services d'urgence ne sont pas administrés.

Les services d'urgence doivent être obtenus le plus rapidement possible.

Si vous avez des questions ou désirez une démonstration ou une formation concernant le mode d'emploi de l'injecteur, n'hésitez pas à consulter votre pharmacien.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.