Des virus comme additifs alimentaires

Qui aurait cru un jour qu’on veuille délibérément ajouter des virus aux aliments que nous consommons? Chez nos voisins du sud, une compagnie vient d’obtenir pour une première fois l’autorisation de commercialiser son produit à base de virus vivants utilisé en vaporisation sur des viandes de charcuterie. N’ayez crainte, ces virus sont inoffensifs pour l’humain.

Qui aurait cru un jour qu’on veuille délibérément ajouter des virus aux aliments que nous consommons? Chez nos voisins du sud, une compagnie vient d’obtenir pour une première fois l’autorisation de commercialiser son produit à base de virus vivants utilisé en vaporisation sur des viandes de charcuterie. N’ayez crainte, ces virus sont inoffensifs pour l’humain.

Ces virus sont des bactériophages. Ils sont littéralement des « mangeurs de bactéries »;. Ils s’attaquent seulement à la bactérie Listeria monocytogenes, qui cause une infection grave appelée listériose. Les femmes enceintes, les nouveaux-nés, les personnes âgées et les adultes dont le système immunitaire est affaibli par la maladie (p. ex. par le cancer ou une cirrhose du foie) ou la prise de certains médicaments (p. ex. les thérapies anti-rejet, les dérivés de cortisone et certains médicaments pour l’arthrite, les maladies ulcéreuses de l’intestin ou le psoriasis) sont particulièrement à risque d’attraper cette infection. Mortelle dans 30 à 40 % des cas, la listériose se traduit chez l’adulte par une bactériémie ou une septicémie (présence de bactéries dans le sang accompagnée de forte fièvre) ou une infection au cerveau (méningite). Chez la femme enceinte, elle peut entraîner un avortement, un accouchement prématuré ou une infection néonatale.

Cette infection se transmet par l’ingestion d’aliments contaminés. La bactérie Listeria est largement répandue dans la nature (eau, sol, végétaux) et a la capacité de coloniser les sites de fabrication des aliments. Les aliments les plus souvent contaminés sont les charcuteries cuites, les saucisses, les graines germées réfrigérées, et certains produits laitiers (fromages à pâte molle et au lait crû). Ces aliments sont particulièrement vulnérables à cette bactérie car ils sont rarement cuits ou réchauffés avant d’être consommés. La chaleur peut tuer les bactéries présentes le cas échéant.

La solution de bactériophages peut être vaporisée sur les viandes froides avant qu’elles ne soient emballées pour empêcher la multiplication de bactéries Listeria. Les consommateurs ne sauront pas que les viandes ont été traitées avec cette nouvelle préparation. Ces bactériophages sont sans danger pour l’humain. On en retrouve normalement dans l’eau, la nourriture, l’environnement, et même dans nos intestins.

La compagnie qui fabrique ce produit a conclu une entente avec une multinationale pour le commercialiser à travers le monde. Elle travaille présentement sur une autre préparation de bactériophages destinée à tuer la bactérie E. coli dans le boeuf avant qu’il ne soit haché afin de prévenir la maladie du hamburger.

Parions que vous ne verrez plus votre sandwich au jambon de la même façon…

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.