Diminution du nombre de cas de cancer du sein et hormonothérapie

Une étude statistique montre que la baisse du nombre de cas de cancer du sein serait liée à l’abandon massif de l’hormonothérapie substitutive à la suite de la publication des résultats de la WHI

En 2002, les résultats d’une vaste étude sur la santé des femmes avaient amené bien des femmes et des médecins à délaisser l’hormonothérapie substitutive pour traiter les symptômes de la ménopause. En effet, la Women’s Health Initiative (WHI) avait été arrêtée prématurément parce que les chercheurs avaient noté que les femmes qui prenaient une association d’estrogènes et de progestatif étaient plus à risque de différentes maladies, dont le cancer du sein.

En 2003 et 2004, on a constaté aux États-Unis une diminution marquée du nombre de cancer du sein. Certains experts l’avaient expliqué par une amélioration des méthodes de dépistage, mais voilà qu’une étude statistique vient montrer que la baisse du nombre de cas de cancer du sein serait plutôt liée à l’abandon massif de l’hormonothérapie substitutive à la suite de la publication des résultats de la WHI.

Les chercheurs ont analysé les données obtenues chez 600 000 femmes ayant subi une mammographie pour le dépistage du cancer du sein entre 1997 et 2003. Ils ont constaté une baisse du recours à l’hormonothérapie substitutive de 7 % entre 2000 et 2002 et de 34 % de 2002 à 2003, l’année suivant la publication de la WHI. Pendant cette même période, les taux globaux de cancer du sein ont diminué de 5 % par année, et de 13 % par année pour un type de cancer du sein qui est lié aux estrogènes. Selon les auteurs de l’analyse, il y a là un lien direct entre l’abandon massif de l’hormonothérapie et la baisse du nombre de cas de cancer du sein.

Les experts recommandent aujourd’hui de ne prescrire l’hormonothérapie substitutive qu’aux femmes aux prises avec de graves symptômes de la ménopause et de la cesser le plus rapidement possible.

La ménopause est une période de grands chambardements physiologiques qui peut s’accompagner de symptômes incommodants. Plusieurs traitements sont possibles. Parlez-en à votre médecin. Il pourra apaiser vos craintes et vous conseiller une solution adaptée à votre situation.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.