Insuffisance rénale chronique

Les reins sont des organes essentiels à l'organisme. De la forme d'un haricot, gros comme un poing fermé, ils sont situés de part et d'autre de la colonne vertébrale au niveau des côtes flottantes (vers le bas du dos). Le rôle principal des reins est de filtrer le sang pour réguler la quantité d'eau et éliminer les « déchets » par l'urine. Ces déchets sont des substances qui se retrouvent dans l'organisme et qui, si elles sont présentes en trop grande quantité, deviennent toxiques. Les reins sont donc responsables de les évacuer au fur et à mesure. De plus, ils sont responsables de maintenir l'équilibre des sels minéraux dans le sang. Enfin, ils sécrètent certaines hormones qui contrôlent d'autres éléments essentiels au fonctionnement de l'organisme, comme la tension artérielle et la production des globules rouges.

L'insuffisance rénale chronique est une détérioration des reins et particulièrement de leur capacité de filtration du sang. Les symptômes apparaissent tardivement après le début de la maladie à cause de l'efficacité des reins. En effet, les reins peuvent augmenter leur rendement jusqu'à deux fois ce qui est nécessaire normalement. Ainsi, quand certaines parties du rein ne sont plus efficaces, d'autres peuvent compenser et masquer le problème. C'est aussi la raison pour laquelle il est possible de vivre avec un seul rein en santé. Les symptômes de l'insuffisance rénale commencent à se manifester lorsque les reins ne fonctionnent plus qu'entre 20 et 30 % de leur capacité normale.

Causes

Le plus souvent, l'insuffisance rénale est la conséquence d'une autre maladie. L'hypertension, le diabète ou une maladie du rein en sont des exemples. Une obstruction de la voie urinaire (ex. calculs rénaux, malformation ou hypertrophie de la prostate) peut aussi endommager les reins et mener à l'insuffisance rénale. Les personnes ayant des antécédents familiaux da maladie rénale sont plus à risque, comme toute personne de 60 ans et plus. Finalement, la prise de certains médicaments ou drogues peut aussi accroître le risque d'insuffisance rénale.

Symptômes

Il peut se passer plusieurs années entre le début de la maladie et l'apparition des symptômes. Ceux-ci se manifestent graduellement et peuvent longtemps passer inaperçus.

  • besoin fréquent d'uriner, même la nuit;
  • crampes musculaires;
  • difficulté à se concentrer;
  • difficulté à uriner;
  • démangeaisons généralisées et persistantes;
  • essoufflement;
  • fatigue, faiblesse;
  • goût désagréable dans la bouche;
  • hypertension;
  • nausées et vomissements;
  • perte d'appétit, de poids;
  • présence de sang dans l'urine;
  • teint jaunâtre ou café au lait;
  • urine foncée, trouble et mousseuse;
  • urines moins abondantes;
  • yeux bouffis, mains et pieds enflés.

Diagnostic

Pour les personnes à risque, il y aura un suivi régulier avec des analyses d'urine et de sang pour détecter rapidement l'insuffisance rénale si elle survient. Autrement, si les symptômes de la maladie apparaissent, le médecin demandera d'abord des analyses (sang, urine) et prendra la tension artérielle. Avec les résultats, il est possible de savoir s'il y a ou non insuffisance rénale. Néanmoins, pour vérifier l'état des reins et s'assurer qu'il n'y a pas d'anomalie, différents examens peuvent être demandés : l'échographie, la radiographie, la scintigraphie, la tomodensitométrie (TDM) ou l'imagerie par résonnance magnétique (IRM). Ce sont tous des méthodes d'imagerie médicale qui permettent de voir les reins et l'abdomen en deux ou trois dimensions.

Traitement

L'insuffisance rénale ne peut être guérie. Le traitement vise à réduire les symptômes, prévenir les complications et ralentir la détérioration des reins. La première étape du traitement de l'insuffisance rénale implique une modification du régime alimentaire ainsi que la prise de médicaments pour ménager les reins. Il est recommandé de consulter un nutritionniste qui peut aider à établir une alimentation adaptée à la maladie.

Lorsque les reins ne fonctionnent plus qu'à 10 ou 15 % de leur capacité normale, la diète et les médicaments ne suffisent plus à pallier le problème et il faut avoir recours à la dialyse ou à une greffe. La dialyse est une méthode qui filtre les déchets du sang pour remplacer la filtration que les reins ne peuvent plus effectuer. Il existe deux types de dialyse : l'hémodialyse et la dialyse péritonéale.

Dialyse péritonéale

Le péritoine est une membrane qui enveloppe tous les organes qui se trouvent dans l'abdomen. Pour la dialyse péritonéale, cette membrane est utilisée comme filtre. Un liquide neutre appelé dialysat est injecté dans une cavité de l'abdomen (la cavité péritonéale) et les déchets du sang passent par la membrane pour aller dans le dialysat. Le liquide est changé régulièrement et cela permet d'éliminer les substances indésirables du sang. Ce type de dialyse n'est pas possible pour tout le monde et peut aussi perdre de son efficacité avec le temps.

Hémodialyse

Dans le cas de l'hémodialyse, le sang est filtré dans une machine, à l'extérieur du corps. Le sang qui circule dans un vaisseau sanguin est « détourné » vers un dialyseur où il est filtré. Le sang épuré retourne ensuite au vaisseau sanguin et continue de circuler dans l'organisme. Le sang est ainsi filtré plusieurs fois pour assurer le meilleur résultat possible. Cette méthode est généralement pratiquée à l'hôpital ou dans une clinique spécialisée. Une séance d'hémodialyse dure environ quatre heures, et plusieurs séances par semaine sont nécessaires.

Finalement, la greffe est une autre possibilité de traitement. Dans ce cas, on remplace un des reins malades par un rein en santé. La transplantation peut être faite d'un donneur vivant, souvent un membre de la famille, ou encore d'un donneur décédé. Dans tous les cas, le donneur doit avoir le même groupe sanguin que le receveur et la meilleure compatibilité possible au niveau des tissus et des cellules. Le risque de la greffe est que l'organisme rejette le nouveau rein. Pour éviter que cela se produise, il faut toujours prendre des médicaments antirejet qui ont plusieurs effets secondaires. Néanmoins, si tout se déroule bien et que les médicaments sont pris sans arrêt, le nouveau rein fonctionne normalement.

Il est important de consulter un médecin ou un pharmacien avant de débuter un médicament même s'il est en vente libre ou de santé naturel. De plus, tous les professionnels de la santé consultés doivent être informés de la situation pour qu'ils puissent vous conseiller adéquatement.

Pour plus d'informations ou pour obtenir du soutien :

Fondation canadienne du rein

www.rein.ca

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.