L’alcool nuit à la santé des seins

Les occasions de s’enivrer durant la fin de semaine ne manquent pas : fêtes, soirées entre amis, soupers d’amoureux, rencontres familiales… Pour les femmes, les cuites ne causent pas que des maux de tête : elles augmentent aussi leur risque de souffrir d’un cancer du sein. Plus la consommation est élevée, plus le risque est augmenté.

Les occasions de s’enivrer durant la fin de semaine ne manquent pas : fêtes, soirées entre amis, soupers d’amoureux, rencontres familiales… Pour les femmes, les cuites ne causent pas que des maux de tête : elles augmentent aussi leur risque de souffrir d’un cancer du sein. Plus la consommation est élevée, plus le risque est augmenté.

Une recherche danoise menée auprès de plus de 17 500 infirmières montre que le risque de souffrir de cancer du sein est deux fois plus élevé chez les femmes buvant l’équivalent de 22 à 27 consommations alcooliques par fin de semaine comparativement à celles qui se limitent à un maximum de trois consommations. Les chercheurs ont aussi observé une augmentation de 2 % du risque de cancer du sein pour chaque consommation alcoolique hebdomadaire, bien que cette élévation se chiffre à 4 % pour les boissons prises durant la fin de semaine. Cette différence est possiblement attribuable au fait qu’il est plus probable que les femmes boivent pour s’enivrer durant les fins de semaine, ce qui mène à des concentrations importantes d’alcool dans le sang qu’on croit dommageables pour l’organisme. On sait que boire beaucoup d’alcool peut augmenter le taux d’estrogènes, une hormone associée à l’apparition du cancer du sein.

Pour les femmes, il est recommandé de limiter sa consommation d’alcool à une consommation par jour. Une bouteille de bière, une coupe de vin ou un verre de spiritueux comptent pour une consommation.

Maintenir un poids santé, cesser de fumer, faire de l’exercice physique et subir régulièrement les tests de dépistage permettront aussi de diminuer son risque de souffrir d’un cancer du sein, ou à tout le moins de le détecter précocement.

Quand on sait que le cancer du sein est le plus fréquent chez la femme, autant mettre toutes les chances de son côté!

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.