Succursale suggérée
163, Rue Des Chenes Ouest, Québec, QC

L'énurésie nocturne

On parle d'énurésie nocturne ou encore d'incontinence nocturne lorsqu'un enfant fait pipi au lit durant son sommeil. En général, la plupart des enfants cessent de mouiller leur lit vers l'âge de 5 à 6 ans. Toutefois, l'âge auquel l'incontinence nocturne représente un problème varie d'une famille à l'autre.

L'énurésie nocturne devient surtout un problème quand elle nuit à la socialisation de l'enfant. Chez certains enfants et parents, l'énurésie nocturne entraîne des conséquences surtout psychologiques telles que la honte, la gêne et la culpabilité.

Causes et facteurs aggravants

Plusieurs causes peuvent être liées à l'énurésie nocturne. Ce problème peut dans de rares cas avoir pour origine une cause médicale sous-jacente (p. ex. diabète, infection urinaire) ou psychologique.

Dans la majorité des cas, cependant, l'énurésie nocturne est plutôt causée par l'un ou l'autre de ces facteurs :

  • la génétique;
  • un sommeil profond;
  • la constipation, puisque l'intestin fait pression sur la vessie;
  • une petite vessie ou une vessie moins mature.

Aussi, les garçons seraient plus à risque d'incontinence nocturne.

Traitement

Chez la plupart des enfants aux prises avec l'énurésie nocturne, le problème se résout de lui-même avec le temps. Toutefois, s'il affecte beaucoup l'enfant, des solutions existent pour atténuer ce problème. Comme les traitements requièrent du temps et de la patience, il est primordial que l'enfant et les parents soient grandement motivés quand ils choisissent de commencer un traitement.

Tout au long du processus, l'enfant a besoin du soutien de ses parents. Un enfant qui souffre d'énurésie nocturne ne mouille pas son lit volontairement, il ne faut donc pas le punir.

Avant toute chose, il convient de respecter quelques mesures de base :

  • S'assurer que l'enfant boit davantage au début de la journée et dans l'après-midi et limiter la quantité de liquide en soirée;
  • Éviter les boissons sucrées et qui contiennent de la caféine (p. ex. boissons gazeuses);
  • S'assurer que l'enfant va aux toilettes avant de se mettre au lit;
  • Faire en sorte que la salle de bain soit facilement accessible durant la nuit (veilleuse dans le corridor ou la salle de bain);
  • Protéger le matelas d'une housse de plastique et ajouter une serviette sous le drap pour une plus grande absorption;
  • Demander à l'enfant d'aider à nettoyer le lit, les draps et le pyjama souillés le lendemain matin pour le responsabiliser;
  • Aider l'enfant à se laver le lendemain matin pour éviter les mauvaises odeurs;
  • L'utilisation de culottes d'entraînement doit être réservée aux nuits passées chez des amis ou ailleurs pour que l'enfant s'habitue à se réveiller la nuit quand l'envie d'uriner se fait sentir.

Pour les plus jeunes enfants, il est possible de débuter par la thérapie motivationnelle. Cette technique consiste à tenir un calendrier de la progression de l'enfant, par exemple un calendrier sur lequel on indique les nuits sèches au moyen d'un autocollant. Le parent et l'enfant peuvent s'entendre sur une récompense selon la longueur de la période sans pipi au lit.

Une alarme spéciale peut aussi être utilisée pour l'incontinence nocturne. Cet appareil émet une alarme (ou vibre) dès que le senseur capte les premières gouttes d'urine, apprenant ainsi à l'enfant à se réveiller lorsque sa vessie est pleine. Au départ, il se peut que les parents aient à réveiller l'enfant lorsque l'alarme sonne, mais éventuellement, l'enfant apprendra à se réveiller par lui-même. Cette approche s'avère souvent très efficace chez les enfants âgés de plus de 7 ans.

Enfin, certains médicaments peuvent être envisagés si les mesures de base, la thérapie motivationnelle ou l'alarme ne présentent pas de résultats satisfaisants après trois à six mois d'essai.

Quand consulter

Consultez votre professionnel(le) de la santé si votre enfant :

  • n'obtient pas d'amélioration satisfaisante avec les mesures décrites ci-haut;
  • mouille son lit après avoir été propre pendant au moins 6 mois;
  • mouille sa culotte durant le jour;
  • a des envies fréquentes ou urgentes d'uriner;
  • a très soif pendant la journée;
  • éprouve une sensation de brûlure lorsqu'il ou elle urine.
Pour plus de renseignements :
Société canadienne de pédiatrie
www.cps.ca/fr/
Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.