La désensibilisation aux allergènes saisonniers en comprimés

Les allergies saisonnières ont été particulièrement pénibles pour plusieurs Québécois ce printemps et cet été. Malgré l’utilisation d’antihistaminiques et d’autres médicaments pour soulager les symptômes spécifiques (p. ex. le larmoiement et la congestion nasale), certaines personnes restent incommodées par leurs allergies. Pour elles, le traitement de désensibilisation peut être une alternative à envisager. Selon une étude européenne, les injections nécessaires à ce traitement pourraient être remplacées par la prise de comprimés.

Les allergies saisonnières ont été particulièrement pénibles pour plusieurs Québécois ce printemps et cet été. Malgré l’utilisation d’antihistaminiques et d’autres médicaments pour soulager les symptômes spécifiques (p. ex. le larmoiement et la congestion nasale), certaines personnes restent incommodées par leurs allergies. Pour elles, le traitement de désensibilisation peut être une alternative à envisager. Selon une étude européenne, les injections nécessaires à ce traitement pourraient être remplacées par la prise de comprimés.

Les allergies sont une réaction exagérée du système immunitaire contre une substance bénigne (p. ex. le pollen de l’herbe à poux). L’immunothérapie est utilisée depuis plusieurs années avec succès pour traiter notamment les allergies saisonnières. Malgré sa grande efficacité, peu de gens en bénéficient. Le traitement de désensibilisation par injections est long et comporte son lot d’inconfort. Il consiste à administrer de très faibles doses de l’allergène afin que le système immunitaire apprenne à le tolérer. Pendant plusieurs mois, les patients doivent recevoir une injection toutes les semaines sous supervision médicale, puis une injection mensuelle pendant des années. À chaque injection, le patient s’expose à une réaction allergique.

Or, un nouveau traitement de désensibilisation pourrait révolutionner le domaine de l’allergologie. Des chercheurs européens ont évalué l’efficacité du GRAZAX, un comprimé qui fond sous la langue et qui contient des allergènes de graminées. Ils ont demandé à 634 adultes souffrant d’allergie aux graminées de prendre chaque jour un comprimé de GRAZAX ou un placebo en commençant 16 semaines avant le début de la période d’allergie jusqu’à la fin de la saison. Les participants devaient quantifier l’intensité de leurs symptômes quotidiennement. Les résultats sont encourageants.

Les participants qui prenaient le GRAZAX ont obtenu un score global pour l’intensité de leurs symptômes environ 30 % inférieur à ceux qui prenaient le placebo. Ils ont également utilisé leur médication contre les symptômes d’allergies 33 % moins souvent et ont eu davantage de jours sans symptômes et sans prise de médication que ceux qui prenaient le placebo. Le traitement semblait bien toléré : les participants se sont plaints d’irritation à la gorge, de démangeaisons et d’enflure dans la bouche et les oreilles. Aucune réaction allergique grave n’est survenue durant l’étude.

Le GRAZAX est déjà approuvé en Suède, mais pas au Canada. Davantage d’études seront nécessaires pour évaluer ses effets à long terme. On veut notamment savoir si les bénéfices perdurent après que les patients cessent de le prendre après quelques années de traitement, comme pour l’immunothérapie par injections.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.