La dysménorrhée

Ce terme désigne des menstruations difficiles ou douloureuses. Les symptômes apparaissent habituellement au début des menstruations et durent environ 2 jours. La dysménorrhée affecte environ 50 à 80 % des femmes, selon le groupe d'âge et environ 10 % d'entre elles souffriront de douleurs plus importantes.

Causes

Les douleurs menstruelles surviennent en fin de cycle, lorsqu'il y a une baisse importante des hormones sexuelles et une augmentation de la production des prostaglandines. Ces variations hormonales provoquent des contractions de l'utérus qui sont parfois plus intenses chez certaines personnes et qui sont alors responsables de la douleur. Certains facteurs peuvent aussi aggraver l'intensité des douleurs : l'inclinaison de l'utérus, le manque d'exercice, le stress, etc.

La dysménorrhée est surtout présente durant les périodes d'importantes fluctuations hormonales comme à l'adolescence et un peu avant la ménopause.

Dans la majorité des cas, les douleurs n'ont pas de cause particulière et font partie du processus normal des menstruations. Toutefois, les douleurs durant la période des menstruations peuvent parfois être la conséquence d'un autre problème de santé (fibrome, endométriose, etc.).

Symptômes

Les douleurs correspondant à la dysménorrhée sont perçues comme des crampes ou des spasmes. Ces douleurs peuvent aller de légères à très intenses. Pour la majorité des femmes, elles se situeront au niveau du bas de l'abdomen, mais elles peuvent aussi être ressenties au niveau du dos, des hanches ou des cuisses.

En plus des douleurs, certaines femmes souffriront de nausées, vomissements, diarrhées, malaises, maux de tête ou vertiges.

Complications

La présence de douleurs très fortes peut diminuer la qualité de vie des femmes qui en souffrent. Pour certaines, la dysménorrhée peut entraîner une détresse psychologique ou de l'anxiété et mener jusqu'à une dépression. La dysménorrhée peut également être la cause d'absentéisme scolaire ou d'incapacité à travailler durant de courtes périodes.

Dans la majorité des cas, la dysménorrhée est causée par une chute d'hormones et aucune cause particulière n'est identifiée. Toutefois, si les douleurs ne sont pas soulagées par des traitements standards ou que de fortes douleurs apparaissent subitement, il pourrait être nécessaire de vérifier la présence d'un autre problème de santé. Certains examens pourront alors être prescrits pour déterminer la cause de ces douleurs (laparoscopie, échographie).

Prévention et traitement

Certaines mesures peuvent aider à diminuer l'intensité des douleurs :

  • Se coucher et se reposer;
  • Appliquer un coussin chauffant ou une bouillotte;
  • Prendre un bain chaud;
  • Faire de l'exercice (étirements, marche)

Si ces mesures ne suffisent pas, la prise d'acétaminophène (Tylénol) ou d'anti-inflammatoires (ibuprofène, naproxène) peut aider à soulager les douleurs. Dans les cas où les douleurs sont plus importantes, il est possible de commencer la prise d'anti-inflammatoires avant le début des menstruations, et donc des douleurs, et de poursuivre leur prise durant 2 à 3 jours. Des contraceptifs (oraux, stérilet) peuvent également être prescrits.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à consulter votre pharmacien.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.