La mononucléose

Souvent appelée la « mono », la mononucléose infectieuse est une infection virale qui peut toucher les gens de tout âge - bien qu'elle soit plus fréquemment observée chez les adolescents et les jeunes adultes. Environ la moitié des étudiants canadiens auront contracté la mono avant d'entrer au cégep ou à l'université. Elle est généralement transmise lors d'un baiser ou d'un contact intime avec une personne déjà infectée par le virus. C'est pourquoi on l'appelle aussi la « maladie du baiser ».

Symptômes

On croit que la période entre l'infection et l'apparition des symptômes (la période d'incubation) dure de 10 à 50 jours, bien qu'elle soit souvent de 7 à 14 jours chez les enfants et les adolescents. Les personnes qui contractent la mono se sentent souvent très mal plusieurs jours ou même une semaine avant l'apparition des symptômes. Les principaux symptômes sont :

  • une fatigue extrême : La personne peut se sentir si fatiguée que même se déplacer dans la maison est trop difficile. La fatigue est plus importante pendant les sept à quatorze premiers jours, puis disparaît graduellement. Un très petit nombre de personnes ressentent de la fatigue pendant quelques mois;
  • un très gros mal de gorge : On observe parfois un exsudat similaire à du pus sur la gorge;
  • de la fièvre : Avec un pic autour de 39,4ºC dans l'après-midi ou la soirée;
  • enflure des ganglions lymphatiques : surtout au niveau du cou et de la gorge, mais aussi des aisselles.

On observe une augmentation du volume de la rate (splénomégalie) chez environ la moitié des personnes atteintes de mono (la rate est un organe situé sous la cage thoracique du côté gauche. Elle filtre le sang et produit les anticorps). La splénomégalie augmente le risque de rupture de la rate en cas de blessure. Pour cette raison, les athlètes qui souffrent d'une mono devraient consulter leur médecin avant de reprendre leurs activités sportives.

Certaines personnes atteintes de mono ne présentent aucun signe ou symptôme. Dans bien des cas, surtout chez les jeunes enfants, les symptômes de l'infection sont si légers qu'ils ne mènent pas à un diagnostic.

Note : il arrive parfois, lorsque les antibiotiques ampicilline ou amoxicilline sont prescrits pour traiter une infection bactérienne soupçonnée (comme une pharyngite à streptocoques) que la personne atteinte de mono développe une réaction cutanée. Cette réaction n'est pas une allergie à l'antibiotique.

Causes

La mononucléose est causée par le virus Epstein-Barr (VEB), un virus de la famille des herpèsvirus. Il s'agit d'un virus très fréquent; la plupart des Canadiens (95 %) le contracteront au cours de leur vie. On attribue toutefois souvent les symptômes du virus à un rhume ou à infection virale mineure. Chez les adolescents et les jeunes adultes, contracter le VEB entraîne une mononucléose dans 35 à 50 % des cas.

Le VEB demeure dormant dans l'organisme même après la disparition des symptômes de la mono. Le virus se réactive à l'occasion et se retrouve alors dans la salive de la personne. Cette réactivation n'est généralement pas associée à des symptômes d'infection.

Diagnostic

Si vous croyez souffrir de mononucléose, consultez votre médecin afin qu'il vérifie vos symptômes. Il pourra aussi prendre un échantillon de sang pour le faire analyser en laboratoire afin de déterminer s'il contient des anticorps contre le VEB. La présence d'une grande quantité de globules blancs (cellules mononucléaires) dans votre sang est un autre indicateur de mono. C'est d'ailleurs l'origine du nom de l'infection. De plus, le médecin pourra prélever un échantillon au niveau de votre gorge pour détecter la présence d'une infection bactérienne (à streptocoque du groupe A).

Traitement

Il n'existe pas de « cure » contre la mono. Votre médecin ne pourra donc pas faire grand-chose sauf vous aider à vous sentir mieux pendant que votre corps combat l'infection. Comme il n'existe aucun médicament antiviral efficace contre le VEB, le choix de médicament se limite à l'acétaminophène (p. ex. Tylenol®) pour le soulagement de la fièvre et de la douleur, et aux stéroïdes (comme la prednisone) si une inflammation grave des voies aériennes se développait. Si vous avez aussi une infection bactérienne, votre médecin pourra vous prescrire un antibiotique (sauf l'ampicilline et l'amoxicilline).

On recommande aux personnes atteintes de mono de se reposer jusqu'à la disparition des symptômes, ce qui prend généralement de deux à quatre semaines, parfois plus. On recommande aussi de ne pas soulever des objets lourds ou de faire des sports de contact pendant trois semaines. Dans la plupart des cas, la mono suit son cours en quelques semaines sans complications majeures.

Prévention

Il n'existe pas de vaccin préventif contre la mono. La meilleure solution est d'éviter tout contact avec la salive ou les sécrétions respiratoires des personnes qui ont l'infection, mais même cette mesure n'est pas absolument sûre.

Complications

Les complications graves sont extrêmement rares. S'il y avait rupture de la rate, une splénectomie pourrait être nécessaire ce qui affaiblirait votre système immunitaire pour le reste de votre vie. Par conséquent, il est donc très important d'éviter tout sport de contact aussi longtemps que le médecin le recommandera.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.