Tous les sujets

Le syndrome prémenstruel

Publié le 8 mars 2024 à 8:00 / Mis à jour le 26 mars 2024 à 8:00

Le syndrome prémenstruel est aussi connu sous l'acronyme SPM. Le SPM regroupe l'ensemble des symptômes qui peuvent être ressentis par la femme dans les jours précédant les menstruations. Les symptômes peuvent apparaître jusqu'à 2 semaines avant les menstruations et cessent dans les quelques heures ou jours après le début de celles-ci. L'intensité des symptômes varie d'une femme à l'autre, mais aussi d'un cycle à l'autre.

Les principaux symptômes du syndrome prémenstruel sont :

  • Des changements d'humeur et de comportements :
    • Irritabilité et colère;
    • Anxiété;
    • Tristesse;
    • Diminution de la concentration.
  • Des symptômes physiques :
    • Sensibilité et gonflement des seins;
    • Rétention d'eau (prise de poids);
    • Douleur aux muscles et aux articulations;
    • Crampes menstruelles;
    • Diarrhée ou constipation;
    • Maux de tête;
    • Insomnie;
    • Fatigue.

Le trouble dysphorique prémenstruel est la forme sévère du syndrome prémenstruel. Il est diagnostiqué lorsque les symptômes sont assez graves pour perturber les activités quotidiennes.

Causes et facteurs aggravants

La cause exacte du syndrome prémenstruel n'est pas clairement définie. La cause la plus probable est la variation des hormones féminines pendant le cycle menstruel. Les autres facteurs qui peuvent contribuer sont :

  • Une prédisposition génétique;
  • Un manque de sérotonine (messager dans le cerveau responsable de l'humeur);
  • La consommation d'alcool et de caféine;
  • Un manque de certaines vitamines et certains minéraux.

Traitement

Certaines modifications des habitudes de vie peuvent contribuer à diminuer les symptômes du syndrome prémenstruel.

  • Faire de l'exercice physique régulièrement;
  • Avoir une alimentation saine :
    • Manger plus de fibres, de fruits et de légumes;
    • Limiter la quantité de sel et de sucre dans l'alimentation;
    • Limiter la consommation d'aliments gras;
    • Limiter la consommation d'alcool et de caféine.
  • Gérer le stress (p. ex. adopter une technique de relaxation);
  • Cesser de fumer.

La tenue d'un journal des symptômes pourra aider à l'établissement d'un diagnostic et pour le traitement du SPM. Il s'agit de prendre en note quand et à quelle heure vous avez des symptômes. De plus, inscrivez la date du début de vos menstruations dans ce même journal.

Si la modification des habitudes de vie n'est pas suffisante pour diminuer les symptômes, certains médicaments pourraient vous être prescrits tels que des hormones ou des antidépresseurs. La prise de certains suppléments de vitamines ou minéraux pourrait être tentée (p. ex. calcium et vitamine B6). Consultez votre pharmacien(ne) avant de prendre un supplément de vitamines ou minéraux.

Quand consulter

Consultez votre professionnel(le) de la santé si :

  • La modification des habitudes de vie ne soulage pas vos symptômes de syndrome prémenstruel;
  • Vos symptômes perturbent vos activités quotidiennes.

Consultez immédiatement si vous présentez des idées suicidaires.

Pour plus de renseignements :

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.