Les acouphènes

Les acouphènes sont des bruits (bourdonnements) perçus uniquement par la personne qui en souffre. Il ne s'agit pas d'une maladie, mais bien d'un problème de santé qui touche environ 15 % des adultes. Les bruits entendus sont de durée, d'intensité et de fréquence variables selon les individus affectés. On distingue deux classes d'acouphènes. Les acouphènes subjectifs sont les plus fréquents, mais sont encore aujourd'hui difficiles à expliquer. Ensuite, les acouphènes objectifs sont dus à un problème de circulation sanguine dans la région du cou, à des contractions musculaires incontrôlables ou à un défaut de l'oreille. Le bruit est tellement fort que si un individu extérieur colle son oreille à celle d'une personne touchée, elle peut entendre un son !

Causes

Les causes des acouphènes sont nombreuses et très variées. Le traumatisme auditif représente la cause principale. Lorsque l'oreille perçoit des sons supérieurs à 85 décibels, il y a endommagement graduel des petits cils présents dans l'oreille. Ces cils ont pour mission de propager le son. Des dommages répétés à ces cils peuvent entraîner la formation d'acouphènes. À titre d'exemples, la voie parlée émet 60 décibels, tandis que la musique dans une boîte de nuit peut atteindre 110 décibels.

Une otite ou un blocage de l'oreille par un bouchon de cire peuvent également être à l'origine des acouphènes. La perte d'audition, des problèmes d'articulation de la mâchoire ou encore certains médicaments peuvent également causer des bourdonnements. Finalement, certaines maladies peuvent avoir comme effet l'apparition d'acouphènes. L'hypertension artérielle et l'artériosclérose (perte d'élasticité des artères) en sont deux exemples.

Personnes à risque

Les personnes âgées sont plus susceptibles d'être atteintes d'acouphènes. Avec l'âge, les capacités auditives diminuent, causant une perte d'audition. La perte d'audition entraînée peut mener à la formation d'acouphènes. Les personnes exposées à des bruits intenses sont également plus à risque. Les travailleurs industriels, les habitants de villes à forte densité de population, les musiciens, les camionneurs et les jeunes fréquentant les boîtes de nuit sont des groupes d'individus potentiellement susceptibles de souffrir d'acouphènes.

Symptômes

Les principaux symptômes sont les suivants :

  • Bourdonnement, cliquetis, fredonnement, grondement, pulsation, sifflement, tintement ou vrombissement (de léger à intense, d'intermittent à permanent);
  • Déficit de concentration;
  • Insomnie;
  • Irritabilité;
  • Phase dépressive;
  • Vertiges et nausées.

Diagnostic

Le diagnostic peut se faire par un médecin généraliste qui procédera à un examen médical complet. Il peut aussi questionner sur les antécédents médicaux, sur la médication prise ou sur les habitudes de vie. Un test d'imagerie par résonance magnétique (IRM) peut être demandé. Finalement, on peut être recommandé à un spécialiste des oreilles, du nez et du larynx (ORL). Ce spécialiste peut procéder à un test auditif pour vérifier le degré de surdité, faire un test otoscopique pour vérifier la présence de cérumen (cire) ou ausculter le cou et les oreilles.

Traitement

Le premier objectif de traitement est d'éliminer les causes à l'origine des acouphènes. S'il s'agit d'un blocage de cérumen, le médecin peut décider de déboucher l'oreille. Le médecin peut aussi tenter de traiter la maladie à l'origine des acouphènes (l'hypertension par exemple). Des soins dentaires particuliers peuvent être prodigués par un dentiste dans le cas d'un problème d'articulation de la mâchoire. Des modifications de la médication ou de la posologie peuvent être effectuées pour diminuer les bourdonnements. Vous devez absolument consulter un pharmacien ou un médecin avant d'effectuer un changement dans la prise de vos médicaments.

Une autre avenue exploite l'effet de masque. Il s'agit d'utiliser un appareil qui produit un « son blanc » régulier et agréable. Le son étant légèrement plus fort que celui de l'acouphène, le corps s'habitue et le système nerveux fait en sorte que seuls les bruits utiles sont entendus. Des bruits de courant d'eau ou encore de nature sont souvent utilisés avec cette technique.

D'autre part, une modification des habitudes de vie peut être conseillée pour diminuer les acouphènes. Bien gérer son stress constitue aussi une méthode pour diminuer les crises d'acouphènes. Certaines thérapies offrent des techniques de relaxation, de visualisation et de gestion du sommeil. Ensuite, certains aliments sont à éviter pour diminuer les acouphènes. Le sel, les graisses saturées, les aliments causant l'allergie et les excitants (alcool, caféine et tabac) représentent des produits à éliminer de l'alimentation.

Prévention

Éviter de s'exposer à des bruits violents ou porter des bouchons dans un lieu bruyant constitue des exercices de prévention des bourdonnements. L'exercice permet également de prévenir les acouphènes. En effet, étant donné que certaines causes des bourdonnements touchent l'aspect cardio-vasculaire, le fait d'améliorer sa condition physique diminue les risques d'avoir des acouphènes.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.