Les fibromes utérins

Description

Les fibromes utérins sont des tumeurs bénignes très fréquentes, qui s'avèrent être d'origine cancéreuse dans moins de 1% des cas. Ils se développent la plupart de temps au niveau de la paroi musculaire de l'utérus ou vers l'extérieur de celui-ci et on en retrouve généralement plusieurs à la fois. Leur taille peut varier de la grosseur d'un pois à celle d'un pamplemousse, voire même plus. Ces fibromes vont parfois grossir avec le temps, mais ils régressent habituellement après la ménopause, lorsque les taux d'oestrogènes chutent.

Le risque serait augmenté chez les femmes qui :

  • sont âgées de plus de 30 ans, ce risque étant au maximum entre 40 et 50 ans;
  • sont d'origine afro-américaine;
  • ont une mère qui a déjà présenté un fibrome utérin;
  • sont obèses.

Symptômes

Les symptômes dépendent de la grosseur ou de la localisation du ou des fibromes, ainsi que de la présence d'autres troubles gynécologiques.
Les plus fréquents sont :

  • règles de plus en plus abondantes;
  • saignements entre les règles;
  • douleurs au niveau du bas ventre;
  • douleurs durant les relations sexuelles;
  • impression de poids dans le bas ventre;
  • augmentation du volume de l'abdomen pouvant causer des ballonnements ou des gonflements;
  • envies fréquentes d'uriner.

La plupart des femmes ne développeront pas de complications liées à la présence de fibromes au niveau de leur utérus. Toutefois, il est possible que certaines d'entre elles souffrent d'une hémorragie abondante, d'anémie, de palpitations cardiaques, de malaises, de troubles de la circulation sanguine, de troubles urinaires ou de constipation importante. Chez certaines femmes, la présence de fibromes utérins peut avoir un impact sur la fertilité.

Lorsque le diagnostic est posé en cours de grossesse, aucun traitement n'est habituellement indiqué puisque les complications sont rares. Par contre, lorsque les fibromes se développent à l'intérieur même de l'utérus, ils peuvent gêner la grossesse et causer des avortements à répétition.

Traitements

Chez les femmes qui ne présentent pas de symptômes, aucun traitement n'est généralement nécessaire. Un suivi aux 6 à 12 mois est cependant recommandé.
Dans certains cas, différents traitements hormonaux peuvent être utilisés. Parfois des anti-inflammatoires réduisent certains symptômes.
On utilise la chirurgie seulement si des complications ou des symptômes importants sont présents.

Les femmes souffrant d'un ou plusieurs des symptômes mentionnés ci-haut devraient consulter leur médecin, afin que celui-ci effectue les examens nécessaires et qu'un suivi approprié puisse alors être réalisé.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à consulter votre pharmacien!

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.