Les maladies communes de l'enfant

Le tableau qui suit contient de l'information sur les infections les plus communes chez les enfants, abstraction faite du rhume banal.

MaladieSymptômesTransmissionDéroulementCommentaires
5e maladie
(érythème infectieux)
(Parvovirus B19)
Débute par des symptômes semblables à ceux du rhume ou de la grippe (p. ex. fièvre, maux de tête, nez qui coule, fatigue, douleurs musculaires).

Par la suite, les joues deviennent très rouges, puis des éruptions en forme de dentelle apparaîssent au niveau du tronc et des membres.

La maladie est asymptomatique dans 25% des cas.
Contact avec les sécrétions d'une personne infectée via les mains ou des objets.

Gouttelettes de sécrétion en suspension dans l'air.

De la mère à l'enfant durant la grossesse.
L'enfant développe la maladie 4 à 28 jours après avoir été en contact avec le virus.

Il est contagieux jusqu'à 7 jours avant l'apparition des rougeurs. La contagiosité se termine lorsque l'éruption débute, sauf chez les personnes qui ont une déficience immunitaire.

La maladie peut durer jusqu'à 3 semaines et plus.
Aucun traitement spécifique.

La maladie se manifeste surtout à l'hiver et au printemps.

La rougeur peut être augmentée par la chaleur, le soleil et l'exercice.

Ne pas exclure l'enfant du service de garde ou de l'école s'il se sent bien.

La 5e maladie n'engendre que rarement des complications graves. Cependant, il serait préférable de discuter avec son médecin dans les conditions suivantes :
  • Vous souffrez d'anémie
  • Vous souffrez d'une déficience du système immunitaire
  • Vous êtes enceinte
Coqueluche
(Bordetella pertussis)
L'infection débute généralement par des symptômes semblables à un rhume et s'accompagne d'un écoulement nasal très abondant. Par la suite, la toux caractéristique survient.

Longues quintes de toux (souvent nocturnes)

Vomissements

« Chant du coq »
Contact avec les sécrétions d'une personne infectée via les mains ou des objets.

Gouttelettes de sécrétion en suspension dans l'air.

Très contagieuse.
La maladie se développe 7 à 10 jours (rarement plus de 14 jours) après le contact avec la bactérie.

La contagion commence dès le début de l'écoulement nasal et se poursuit jusqu'à 7 jours après le début du traitement antibiotique ou jusqu'à 3 semaines après le début des symptômes si la maladie reste non traitée. La période de contagion peut s'étendre jusqu'à 6 semaines chez les enfants de moins de 12 mois.

La maladie dure généralement de 6 à 10 semaines.
Complications graves possibles. Doit être vu par un médecin pour antibiothérapie et possiblement traitement des contacts.

On suggère que l'enfant se repose et boive fréquemment, en petites quantités.

Une infection des voies respiratoires au cours de l'année suivante peut faire réapparaître des symptômes semblables à ceux de la coqueluche.

On doit retirer l'enfant du milieu de garde ou de l'école jusqu'à la fin de la période de contagiosité.

Un vaccin contre la coqueluche fait partie du calendrier de vaccination régulier. Il est possible de contracter la coqueluche plus d'une fois, même si l'on a été vacciné. Malgré tout, la coqueluche est souvent moins grave chez les personnes qui ont été vaccinées.
MaladieSymptômesTransmissionDéroulementCommentaires
Pharyngite à streptocoque et
scarlatine
(Streptocoque bêta-hémolytique du groupe A)
Fièvre

Maux de gorge

Nausées et vomissements

Ganglions du cou enflés

Éruption cutanée rugueuse au cou, à la poitrine ou au pli des articulations (scarlatine)

Langue framboisée (scarlatine)
Contact avec les sécrétions d'une personne infectée via les mains ou des objets.

Gouttelettes de sécrétion en suspension dans l'air.
Apparition des premiers symptômes de 1 à 5 jours après le contact avec la bactérie.

Le malade est contagieux jusqu'à 24-48 heures après le début du traitement. Si absence de traitement, la période de contagion peut persister jusqu'à 2 ou 3 semaines.

La maladie dure rarement plus de 7 jours.

Après l'apparition des boutons, la peau peut peler.
Un traitement antibiotique est nécessaire pour prévenir les complications, réduire la durée de la maladie, atténuer les symptômes et éviter la transmission de l'infection.

On doit retirer l'enfant du milieu de garde ou de l'école pour les premières 24-48 heures après le début du traitement antibiotique.

La scarlatine est plus fréquente en hiver et au printemps.

Les enfants âgés de 4 à 15 ans sont les plus souvent touchés par la scarlatine.

On recommande de boire beaucoup de liquide et de prendre des aliments mous et froids.

On peut contracter cette maladie plus d'une fois.
Roséole (Exanthème subit ou sixième maladie)
(Virus de l'herpès humain (type 6 ou 7), entérovirus, adénovirus)
Débute par une forte fièvre (souvent > 39.5oC) qui dure de 3 à 7 jours.

Une éruption de petites taches rosées survient ensuite. Elle touche le visage, le cou et les membres. L'éruption dure de 1 à 3 jours et ne provoque généralement pas de démangeaisons.
Contact avec la salive ou les sécrétions des voies respiratoires d'une personne infectée.

Gouttelettes de sécrétion en suspension dans l'air.
Les symptômes apparaissent 5 à 15 jours après le contact avec le virus.

L'enfant est probablement contagieux avant l'éruption cutanée ou l'apparition de tout symptôme.

La maladie dure de 4 à 10 jours.
Aucun traitement spécifique.

On suggère que l'enfant se repose et boive beaucoup. Un médicament pour soulager la fièvre pourrait être nécessaire.

Elle s'observe surtout chez les enfants de 6 mois à 2 ans.

Il n'existe aucun vaccin contre cette maladie.
Varicelle
(Varicelle-zona)
La maladie débute souvent par de la fièvre, des douleurs et des courbatures.

Une éruption cutanée généralisée accompagnée de démangeaisons apparaît 1 à 2 jours plus tard.

L'apparence des lésions évolue de rougeurs, à vésicules, puis à croûtes.
Pénètre dans l'organisme par le nez ou la bouche.

Se propage surtout par voie aérienne. Le virus peut survivre dans l'air pendant plusieurs heures.

Se transmet aussi par contact direct avec le virus (p. ex. en touchant une cloque, au liquide ou à la croûte humide d'une cloque) ou via des objets contaminés.

Une femme enceinte peut transmettre la maladie à son bébé avant l'accouchement.
La varicelle apparaît 10 à 21 jours après le contact.

Le malade est contagieux de 1 à 2 jours avant l'apparition des boutons et jusqu'à ce que les lésions soient croûtées (environ 5 jours).

La maladie dure généralement de 7 à 14 jours. Habituellement, les lésions ont complètement disparu après 2 semaines.

Puisque le virus « s'endort » après un épisode de varicelle, il peut être réactivé plus tard sous forme de zona.
La maladie est généralement légère et touche surtout les jeunes enfants. Les adolescents et les adultes qui l'attrapent peuvent devenir très malades.

Un traitement antiviral peut être administré dans les cas graves.

Les femmes enceintes et les personnes ayant une déficience du système immunitaire qui n'ont jamais eu la varicelle devraient consulter un médecin rapidement.

Un vaccin contre la varicelle est disponible et fait partie du calendrier de vaccination régulier dans certaines provinces et certains territoires.

Maintenir les ongles courts afin d'éviter que l'enfant se gratte, ce qui pourrait causer une infection et entraîner des cicatrices.

Du bicarbonate de soude ou de la poudre d'avoine colloïdale (p. ex. Aveeno) ajouté à l'eau du bain peut aider à soulager la démangeaison.

Des compresses d'eau froide et de l'acétaminophène peuvent aussi aider à soulager les symptômes.

La maladie se manifeste surtout à la fin de l'hiver et au début du printemps.

Si le milieu le lui permet, l'enfant peut retourner à la garderie ou à l'école dès qu'il est en mesure de participer normalement aux activités.
MaladieSymptômesTransmissionDéroulementCommentaires
Impétigo
(Streptocoques ou Staphylocoques)
Petits boutons rouges qui se transforment en cloques remplies de pus qui coulent, puis forment une croûte jaunâtre.

Atteint principalement le visage (le tour de la bouche, du nez ou des yeux), mais également le tronc, les mains et les fesses.

Parfois, présence de fièvre.
Contact de la peau avec le liquide d'une plaie soit directement (personne infectée) ou indirectement (bactéries sur une serviette ou des vêtements).

La bactérie pénètre la peau par des éraflures, des égratignures, de l'eczéma ou encore des piqûres d'insectes. L'infection se développe par la suite.
Le malade est contagieux jusqu'à disparition des dernières croûtes ou au moins 24 à 48 heures après le début d'un traitement.

L'impétigo apparaît 7 à 10 jours après le contact.

Si le traitement est adéquat, la maladie dure rarement plus de 7 jours.

On doit retirer l'enfant du milieu de garde ou de l'école pour au moins les premières 24 heures après le début du traitement antibiotique.
Couper les ongles diminue les risques de propagation de l'infection.

Le traitement peut être soit local (onguent), un antibiotique pris par la bouche ou les deux conjointement.

On peut contracter cette maladie plus d'une fois.
Bronchiolite
(Virus respiratoire syncytial)
Les symptômes suivants peuvent être rencontrés :
  • congestion et écoulement nasal
  • toux
  • respiration sifflante ou rapide
  • fièvre légère
  • otite (à l'occasion)

Les symptômes graves (p. ex. toux continuelle, détresse respiratoire, enfant qui s'étouffe en buvant) nécessitent une consultation médicale immédiate.

La maladie peut parfois évoluer en pneumonie.
Contact avec les sécrétions d'une personne infectée via les mains ou des objets. Le virus peut survivre plusieurs heures sur des jouets ou sur la peau.

Gouttelettes de sécrétion en suspension dans l'air.
La maladie apparaît 2 à 8 jours après le contact.

La contagion débute un peu avant l'apparition des symptômes et peut persister même en période de convalescence.

La phase aiguë de l'infection dure de 3 à 7 jours. La guérison prend de 1 à 2 semaines, mais peut aller jusqu'à 3 semaines.

L'enfant peut contracter l'infection plus d'une fois au cours d'une même saison.
La majorité des enfants n'ont pas besoin d'être hospitalisés et ne nécessitent aucun traitement particulier.

Les enfants de moins de 2 ans sont le plus souvent atteints, particulièrement les bébés de 3 à 6 mois.

La maladie survient principalement l'automne et l'hiver.

Faire boire l'enfant le plus souvent possible, de petites quantités à la fois.

La congestion nasale peut être atténuée à l'aide d'eau salée et d'un mouche-bébé.

La douleur et la fièvre peuvent être soulagées par des médicaments tels que l'acétaminophène.

Certains cas plus graves peuvent nécessiter l'utilisation d'oxygène et de médicaments qui ouvrent les bronches.

Un antibiotique pourrait aussi être indiqué si l'enfant contracte une pneumonie.

L'enfant peut aller à l'école ou au service de garde s'il se sent assez bien.
Maladie pieds-mains-bouche
(Virus Coxsackie A16/Entérovirus 71)
Petits ulcères douloureux dans la bouche. Une éruption cutanée sous forme de taches rouges, souvent accompagnées d'ampoules, est aussi observée sur la paume des mains, la plante des pieds, les fesses et parfois sur d'autres parties du corps.

Autres symptômes : fièvre, maux de tête, douleurs à la gorge, perte d'appétit, manque d'énergie, vomissements et diarrhée.
Contact avec la salive ou les selles d'une personne infectée via les mains ou les objets. Le virus peut être présent dans les selles jusqu'à 8 à 12 semaines après le début de la maladie. La maladie apparaît 3 à 6 jours après le contact et dure habituellement 7 à 10 jours, mais les lésions dans la bouche peuvent persister durant plusieurs semaines.

L'enfant est contagieux pendant toute la durée de la maladie.
Aucun traitement spécifique, aucun vaccin disponible.

La maladie touche surtout les enfants de 6 mois à 4 ans.

La maladie survient principalement l'été et au début de l'automne.

Boire beaucoup, de préférence de l'eau ou du lait. Éviter les jus car leur acidité pourrait augmenter la douleur.

Ne pas percer les vésicules.

Administrer des médicaments contre la fièvre et la douleur si nécessaire.

L'enfant peut aller à l'école ou au service de garde s'il se sent assez bien.

La rougeole et la rubéole

Au Canada, la rougeole et la rubéole sont devenues très rares grâce à la vaccination. Toutefois, ce sont des maladies pouvant avoir des conséquences sérieuses. Tous les efforts possibles devraient être déployés afin d'éviter la transmission à des individus non vaccinés et à promouvoir la vaccination de la population.

Pour plus d'information :

Société canadienne de pédiatrie

www.cps.ca

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.