Migraine, céphalée et maux de tête


Il arrive à tout le monde d'avoir un petit mal de tête de temps à autre. Cependant, certaines personnes souffrent de migraines qui sont beaucoup plus sévères. En plus du mal de tête, la migraine cause de la faiblesse, des troubles de la vision, des nausées et une sensibilité soutenue à la lumière et au bruit. À la longue, elle affecte aussi le moral de ceux qui en souffrent. Pour certains, la migraine est intermittente, tandis que pour d'autres, elle est présente continuellement.

Une personne sur cinq souffre de migraine et subit, en moyenne, une crise par mois. Les femmes en sont les victimes deux fois plus souvent que les hommes. Pour elles, les migraines sont souvent liées au cycle menstruel. Dans 70 % des cas, les parents du patient souffraient aussi de migraines.

Comment distinguer une migraine des autres maux de tête

CaractéristiquesTypes de maux de tête
MigraineCéphalée vasculaire
(de Horton)
Céphalée de tension
Fréquence Une fois par année à trois fois par jour.Une fois aux deux jours à huit fois par jour.Moins d'une fois par deux jours.
GravitéMoyenne à élevée.Très élevée.Faible à moyenne.
DuréeQuelques heures à quelques jours.Quelques minutes à quelques heures.Quelques minutes à plusieurs jours.
LocalisationSouvent unilatérale (un seul côté de la tête).Toujours unilatérale (un seul côté de la tête).Bilatérale (des deux côtés de la tête) avec douleur au cou.
NatureAvec pulsation.Pénétrante sans pulsation.Avec pression.
Symptômes additionnelsNausées, vomissements, hypersensibilité à la lumière et au son.Larmes, congestion, sudation.Sensibilité à la lumière et au son.

Déclencheurs de la migraine

Certains facteurs peuvent déclencher des migraines. Il est important de les identifier et de les éviter si possible afin de diminuer la fréquence et l'intensité des migraines.

Changements hormonaux
  • Grossesse;
  • Menstruations;
  • Puberté.

Aliments
  • Alcool (vin rouge surtout);
  • Aspartame et glutamate monosodique;
  • Café et cola;
  • Chocolat;
  • Charcuterie;
  • Fromages.
Stimuli sensoriels
  • Changements climatiques soudains (orage, tempête, etc.);
  • Éclairage ou bruit intense;
  • Odeurs.

Habitudes de vie
  • Saut de repas;
  • Sommeil dérangé;
  • Stress.
Médicaments
Certains médicaments comme les contraceptifs oraux peuvent causer des migraines. De plus, à force de prendre de façon répétée des analgésiques (acétaminophène ou ibuprofène) pour soulager des maux de tête, des migraines ou céphalées peuvent survenir. En effet, l'organisme s'habitue en quelque sorte à cette utilisation chronique et le système de défense naturelle contre la douleur devient « défectueux » lors de l'arrêt des médicaments, ce qui cause des maux de tête. C'est ce que l'on appelle l'effet rebond des analgésiques.

Journal des maux de tête

Il est recommandé de tenir un journal des maux de tête. Vous pouvez y consigner les informations suivantes au sujet de vos maux de tête:

  • Leur fréquence;
  • Leur intensité;
  • Le lien possible avec le cycle menstruel;
  • Les symptômes accompagnateurs;
  • Les aliments suspectés d'être précurseurs;
  • L'efficacité et les effets secondaires de la médication.
Ce journal sera utile, à vous et à votre médecin, afin d'établir un plan de traitement efficace pour maîtriser vos maux de tête. Demandez à votre pharmacien de vous fournir un exemple de journal.

Phases de la migraine

  1. Prodrome : Il s'agit d'une phase ressentie par environ 60 % des migraineux. Plusieurs signes avant-coureurs comme la raideur dans le cou ou des sautes d'humeur annoncent une migraine qui surviendra dans les prochaines heures ou dans les prochains jours.
  2. Aura : Cette phase est ressentie par environ 20 % des individus souffrant de migraines. Les vaisseaux sanguins se contractent, ce qui entraîne plusieurs problèmes (baisse de la vision, engourdissement, bourdonnement,difficulté d'élocution, etc.).
  3. Céphalée : Durant cette phase, on observe que les vaisseaux sanguins du visage et de la tête se dilatent. La pression locale augmente, ce qui provoque la douleur.

Traitement

D'une façon générale, les personnes souffrant de migraine devraient éviter les aliments déclencheurs (ci-haut mentionnés) et aussi diminuer leur stress si possible, puisqu'il semble que le stress soit aussi un facteur qui peut déclencher la migraine. Lorsqu'une crise est en cours, il est suggéré de s'étendre dans un endroit calme, frais et sombre. Un soulagement partiel peut être obtenu en appliquant de la glace sur la tête.

Pour soulager le mal de tête, on recommande de prendre un analgésique comme l'acétaminophène ou l'ibuprofène. Ces produits sont disponibles à la pharmacie. Informez-vous auprès de votre professionnel de la santé.

Lorsqu'ils ne peuvent maîtriser la migraine ou que celle-ci nuit aux activités normales, un médecin pourra prescrire certains médicaments plus puissants. Certains produits peuvent aussi prévenir la migraine ou en diminuer le nombre de crises. On les emploie surtout chez ceux qui souffrent de crises fréquentes ou sévères.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.