Parfois, il vaut mieux abandonner

La persévérance est une qualité que la plupart des parents veulent inculquer à leurs enfants. Une nouvelle étude canadienne publiée dans la revue Psychological Science suggère toutefois qu’il faut probablement aussi leur apprendre à « lâcher le morceau »; lorsque toute la persévérance du monde ne mènera à rien.

La persévérance est une qualité que la plupart des parents veulent inculquer à leurs enfants. Une nouvelle étude canadienne publiée dans la revue Psychological Science suggère toutefois qu’il faut probablement aussi leur apprendre à « lâcher le morceau »; lorsque toute la persévérance du monde ne mènera à rien.

Il est important de se mettre des objectifs dans la vie. Toutefois, certains objectifs sont tout simplement inaccessibles. Selon les chercheurs canadiens, s’obstiner à vouloir atteindre un tel objectif serait néfaste pour la santé et la qualité de vie.

Une étude précédente avait montré que les personnes qui s’obstinaient à persévérer avaient une qualité de vie plus faible, tendaient à être plus déprimées et avaient des taux plus élevés de cortisol (une hormone liée au stress).

Les chercheurs canadiens ont donc observé un groupe d’adolescents pendant 12 mois pour déterminer si ceux qui persévéraient dans l’atteinte d’un objectif inaccessible avaient des taux plus élevés d’une protéine particulière, la protéine C réactive, connue comme un marqueur de l’inflammation.

Après une année d’observation, les chercheurs ont constaté que les adolescents qui avaient tendance à persister dans l’atteinte d’un objectif inaccessible avaient des taux de protéine C réactive plus élevés que ceux qui savaient quand « lâcher le morceau »;. On sait que les taux de protéine C réactive tendent à augmenter avec l’âge, mais dans ce cas-ci l’élévation était beaucoup plus rapide.

Selon les chercheurs, il s’agit là d’une bien mauvaise nouvelle pour les personnes qui s’obstinent à persévérer. En effet, le processus inflammatoire identifié par la protéine C réactive est connu pour ses effets néfastes sur la santé, notamment pour le système cardiovasculaire et dans l’évolution du diabète.

La tradition des résolutions du Nouvel An serait-elle menacée? Absolument pas! Avoir des objectifs est excellent. La question est plutôt de savoir établir des objectifs réalisables et surtout savoir quand est venu le temps de « lâcher le morceau »; pour passer à un autre appel!

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.