Trop fatigué pour conduire?

Le temps des Fêtes approche à grands pas, accompagné par ses traditionnels partys de bureau, fêtes de famille et autres célébrations. Si la conduite en état d’ébriété fait moins de victimes qu’il y a quelques années (merci aux campagnes de sensibilisation qui ont porté fruit), on ne peut pas en dire autant pour la somnolence au volant.

Le temps des Fêtes approche à grands pas, accompagné par ses traditionnels partys de bureau, fêtes de famille et autres célébrations. Si la conduite en état d’ébriété fait moins de victimes qu’il y a quelques années (merci aux campagnes de sensibilisation qui ont porté fruit), on ne peut pas en dire autant pour la somnolence au volant.

Il semble que plusieurs conducteurs ne prennent pas au sérieux le risque de conduire tout en étant trop fatigués. Or, on estime que ces conducteurs sont impliqués dans un accident mortel sur six et un accident causant des blessures graves sur huit. Même si la majorité des conducteurs reconnaissent le risque associé à la somnolence au volant, les gestes ne suivent pas la parole. En effet, un sondage mené aux États-Unis révèle que 96 % des répondants affirment que conduire lorsque somnolent est un comportement inacceptable, bien que près du tiers ont avoué l’avoir fait au cours du mois précédent. De plus, deux conducteurs sur cinq ont avoué s’être déjà endormis au volant.

Lorsque vous conduisez, certains signaux devraient vous indiquer qu’il est temps de prendre une pause, notamment de la difficulté à conserver les yeux ouverts et concentrés sur la route, des paupières lourdes, de la difficulté à maintenir la tête haute, des déviations de sa voie, le frôlement des bandes d’asphalte rugueuses, une incapacité à se souvenir clairement des derniers kilomètres, des bâillements et frottements des yeux répétitifs ainsi que de l’irritabilité ou de l’impatience. Si cela vous arrive, il est temps de faire un arrêt!

Voici quelques trucs à appliquer pour prévenir la somnolence au volant :
- dormez suffisamment la nuit précédant un long voyage;
- prenez une pause si vous vous sentez somnolent et au moins toutes les deux heures lorsque vous parcourez de grandes distances;
- voyagez aux heures où vous êtes normalement éveillé si possible;
- prenez une boisson contenant de la caféine;
- voyagez avec un passager éveillé et donnez-lui le volant si vous êtes trop fatigué.

Tout particulièrement en cette saison de célébrations, posez-vous quelques questions avant de prendre les clés de votre voiture. Les conditions météorologiques sont-elles trop mauvaises pour se déplacer? Avez-vous trop bu? Finalement, êtes-vous trop fatigué? Si la réponse à l’une de ces questions est oui, mieux vaut opter pour un plan B. Il en va de votre sécurité et de celle de vos proches.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.