Un chat qui ne causerait pas d’allergies bientôt sur le marché

Une compagnie californienne affirme qu’elle vendra dès le printemps des chats qui ne provoquent pas d’allergies aux propriétaires. Intéressé? Attendez-vous à le payer très cher, et sans garantie qu’il soit vraiment hypoallergique.

Une compagnie californienne affirme qu’elle vendra dès le printemps des chats qui ne provoquent pas d’allergies aux propriétaires. Intéressé? Attendez-vous à le payer très cher, et sans garantie qu’il soit vraiment hypoallergique.

L’allergie aux chats est fréquente, ce qui n’est pas étonnant vu qu’il s’agit de l’animal domestique le plus couramment adopté dans les foyers nord-américains. Il serait davantage rencontré si des millions de personnes n’étaient pas allergiques à une protéine retrouvée dans sa salive, sa sueur et ses pellicules. Les symptômes d’allergie à cette protéine incluent le picotement et le larmoiement des yeux, la congestion nasale, l’écoulement de sécrétions dans la gorge, la toux, la respiration sifflante, l’essoufflement et la congestion des bronches. Des gens ont flairé l’opportunité pour faire de l’argent et ont entrepris d’élever des chats exempts de cette protéine.

En effet, au moins deux compagnies américaines travaillent sur ce projet. L’une d’entre elles affirme être en mesure d’offrir dès le printemps une espèce de chat qui ne provoquerait pas d’allergies. Son propriétaire aurait sélectionné parmi plusieurs espèces celle qui, naturellement, produit très peu de la protéine qui déclenche les réactions allergiques. Ses chats se vendraient au moins 4000 $ US, plus les frais de transport et de douanes. Des gens de plus de 85 pays auraient déjà passé leur commande…

Le propriétaire de l’autre compagnie en liste est sceptique à propos du chat concurrent. Selon lui, aucune espèce de chat ne produit naturellement que très peu de la protéine en question. S’ils ont effectivement identifié un tel chat, ils devraient prouver leur découverte par des études, ce qu’ils n’ont pas encore fait. Il croit plutôt que ses recherches sont plus prometteuses. Ce dernier travaille sur une espèce de chat modifiée génétiquement. Il serait en voie de modifier ses gènes pour qu’il ne produise plus de la protéine allergène. S’il y arrive, il devra faire des études pour évaluer si les gens n’y sont bel et bien pas allergiques, et s’ils ne deviennent pas allergiques à une autre substance sécrétée par le chat. Cette science est délicate, mais pas impossible selon lui.

Pour ceux qui sont allergiques à leur animal et qui ne veulent pas s’en départir, les vétérinaires recommandent généralement de laver régulièrement l’animal pour éliminer les allergènes sur son poil; de l’empêcher d’entrer dans les chambres; d’enlever les tapis, meubles, draperies et autres éléments de décoration qui accumulent la poussière et les poils; de même que de passer l’aspirateur et nettoyer les planchers régulièrement.

Il semble donc que les amoureux des chats doivent encore patienter avant de se procurer un animal hypoallergique. Par contre, les oiseaux, reptiles et poissons peuvent représenter des alternatives intéressantes pour ceux qui veulent absolument un animal de compagnie. Coco, Donatello et Nemo amuseront tout autant les enfants et éveilleront ces derniers à d’autres horizons!

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.