Succursale suggérée
451, Av Godefroy, Bécancour, QC
Demander à un pharmacien

Attention! Les réponses des pharmaciens sont spécifiques aux détails énoncés dans les questions. Dans le doute, formulez une question aux pharmaciens ou contactez votre pharmacie.

Les questions et réponses sont affichées telles qu’elles ont été rédigées.

le 31 janvier 2020
Bonjour, je prévois tomber enceinte dans les prochains mois et je suis sous traitement de concerta pour un TDA. Mon médecin m'a conseillé d'arrêter le traitement pendant la grossesse, mais cela m'angoisse un peu par rapport à ma productivité au travail si je l'arrête. Est-ce qu'il existe des traitements naturels pour pallier à cela?
Geneviève Duperron Pharmacienne propriétaire affiliée à Familiprix

Bonsoir

Dans un premier temps, si ce n'est pas déjà fait, je vous recommande de débuter un supplément d'acide folique.

Pour le Concerta, vous pourriez dans un premier temps tenter de réduire la dose pour établir la dose minimale efficace.  Le fait de continuer ou non dépend de plusieurs facteurs, mais on le voit parfois en grossesse dans certaines circonstances.  En effet, les prescripteurs sont prudents car on a observé que le chlorhydrate de méthylphénidate (autrement dit, le Concerta) a des effets tératogènes (peut causer des malformations) chez les lapines qui reçoivent des doses de 200 mg/kg/jour, ce qui représente environ 100 fois la dose maximale recommandée chez l’être humain calculée en mg/kg et 40 fois la dose maximale recommandée chez l’être humain calculée en mg/m2 . Une étude de reproduction n’a pas indiqué d’effet néfaste sur les fœtus de rates qui recevaient des doses orales de méthylphénidate s’élevant jusqu’à 30 mg/kg/jour, ce qui représente environ 15 fois la dose maximale de CONCERTA® recommandée chez l’être humain calculée en mg/kg et trois fois la dose maximale de CONCERTA® recommandée chez l’être humain calculée en mg/m2 . L’exposition plasmatique approximative au méthylphénidate et à son principal métabolite, l’acide alpha-phényl-2-pipéridine-acétique (APPA) chez des rates gravides étaient, d’après l’ASC (aire sous la courbe), deux fois plus élevées que celle observée chez des sujets volontaires et des patients recevant la dose maximale recommandée de CONCERTA® . On ne dispose pas d’études adéquates et bien contrôlées chez les femmes enceintes. CONCERTA® ne sera donc prescrit aux femmes enceintes que si les bienfaits escomptés l’emportent sur les risques possibles pour le fœtus.  Ce sont là des termes bien techniques, mais bref, la conduite à tenir dépendra pour chaque femme, mais si vous n'êtes plus en mesure de travailler, on le gardera.  Si vous voulez tenter un supplément naturel, on vous recommandera un produit à bse d'Omega-3

Le pharmacien est le seul responsable de la réponse.