Demander à un pharmacien

Attention! Les réponses des pharmaciens sont spécifiques aux détails énoncés dans les questions. Dans le doute, formulez une question aux pharmaciens ou contactez votre pharmacie.

Les questions sont affichées telles qu’elles ont été rédigées.

le 28 mai 2018
Le gel tartrate de brimonidine utilisé pour le traitement de la couperose permet-il sur le long terme d'éliminer les rougeurs du visage et la visibilité des vaisseaux sanguins dilatés ou une utilisation quotidienne est requise parce que l'effet est temporaire et dépend de l'application de ce produit? De plus, est-ce qu'il y a un risque de l'appliquer tous les jours (sensibilité accrue, risques de rougeurs, de démangeaisons ou d'irritation, etc.)? Merci!
Stéphanie Beaulieu Pharmacienne
Bonjour,

Le brimonidine topique est efficace pour réduire les symptômes de rougeur au visage associé à la couperose (rosacée). Ce traitement agit rapidement, mais effectivement une utilisation régulière est requise pour avoir un effet prolongé. Aucun traitement n'est à ce jour prouvé pour ''guérir'' complètement cette affection de peau. Le brimonidine reste le traitement avec le plus d'évidence d'efficacité pour les symptômes mentionnés.

Le produit est généralement bien toléré, et il est démontré efficace et sécuritaire de l'utiliser sur le long terme (> 1an).
Il existe néanmoins des risques d'érythème, de flushing, de sensation de brûlure ou irritation possible. Ces effets disparaissent généralement à l'arrêt du traitement s'il arrivent. Il ne m'apparait pas avoir de lien entre la durée d'utilisation et le risque de développer une sensibilité sur long terme.

Le produit est peu absorbé par la peau, ce qui rassure sur son utilisation. Cependant, il faut l'utiliser avec prudence chez certaines personnes avec des conditions particulières (ex maladies cardiovasculaires, troubles vasculaires, hypotension, et autres), donc en discuter avec un professionnel de la santé selon condition.

En espérant bien répondre à votre question
Stéphanie Beaulieu, ph
Le pharmacien est le seul responsable de la réponse.

Pour avoir une réponse plus précise à votre cas,

Stéphanie Beaulieu suggère de rencontrer votre pharmacien.