Demander à un pharmacien

Attention! Les réponses des pharmaciens sont spécifiques aux détails énoncés dans les questions. Dans le doute, formulez une question aux pharmaciens ou contactez votre pharmacie.

Les questions et réponses sont affichées telles qu’elles ont été rédigées.

le 13 mai 2019
Bonjour, j'ai commencé samedi ma dernière rangée de pilule non actif samedi. Sauf la semaine passée (du 5 au 11 mai) j'avais des saignements comme si j'avais mes règles 1 semaine en avance. En ce moment, je prend les pilules qui déclenche les règles. Est-ce que mon système pense que mes règles sont terminées dû aux saignements la semaine dernière ou bien que les pilules d'arrêt vont me donner mes règles quand même ? Est-ce que j'aurais dû recommencer une nouvelle plaquette après les 21 ? J'ai peur de ne pas être protégée si j'ai un rapport sexuel cette semaine.

Je prend la pilule Alesse. Aucun oubli et je prend à la même heure. Je prend la pilule depuis 5 ans. Aucune prise d'antibiotiques et aucune diarrhée dernièrement. J'ai 23 ans et je n'ai subi aucun stress important.
Geneviève Duperron Pharmacienne propriétaire affiliée à Familiprix

Si vous prenez régulièrement votre anovulant depuis plus d’un mois, vous n’avez pas à craindre de ne pas être protégée si vous avez une relation sexuelle non protégée.  Par contre, pour que ça demeure le cas, il est important de ne pas retarder pour prendre votre 1ère pilule de la nouvelle boîte d’anovulants puisque si vous retarder à plus de 7 jours sans hormone, vous pourriez avoir ovulé et necessiter une autre méthode contraceptive pour tout le mois qui suit.  Notez que les règles irrégulières peuvent survenir sous anovulant sans affecter la contraception. Si toutefois la situation persiste après plus de 3 boîtes et que vous êtes incommodée de ne jamais savoir quand vos règles déclenchent, vous pourriez faire une démarche auprès de votre médecin pour une prescription pour un autre anovulant 

Le pharmacien est le seul responsable de la réponse.

Pour avoir une réponse plus précise à votre cas,

Geneviève Duperron suggère de rencontrer votre pharmacien.