Demander à un pharmacien

Attention! Les réponses des pharmaciens sont spécifiques aux détails énoncés dans les questions. Dans le doute, formulez une question aux pharmaciens ou contactez votre pharmacie.

Les questions et réponses sont affichées telles qu’elles ont été rédigées.

le 26 février 2019
Bonjour,

Suite à de nombreux inconforts digestifs (ballonnements, gaz, maux de ventre, etc.), j'ai commencé à consommer des probiotiques au quotidien et des enzymes digestives aux repas. Je constate que cela aide à soulager les symptômes (ce n'est pas parfait, mais ça aide). Ceci dit, je vais bientôt faire une prise de sang pour détecter une possible maladie coeliaque, intolérance au gluten, maladies inflammatoires de l'intestin. Il semblerait que je doive consommer des produits qui contiennent du gluten au moins deux semaines avant le test. Mais à quel point? Dois-je en consommer à tous les jours et à tous les repas? De plus, me faut-il cesser de consommer les probiotiques et enzymes digestives (ces premières étant conçues spécialement pour soulager les symptômes du côlon irritable). Si tel est le cas, cela risque d'être vraiment difficile! Mais je ne voudrais pas fausser les résultats non plus.

Merci!
Catherine Dallaire Pharmacienne propriétaire affiliée à Familiprix

Bonjour,

Tout d'abord, avant de passer des tests diagnostics pour la maladie coeliaque, vous devez poursuivre une DIÈTE NORMALE, c'est-à-dire de manger comme vous le feriez si vous n'aviez pas de symptômes, sans éviter le gluten, mais sans vous forcer à en ajouter à votre diète.

Concernant les probiotiques et les enzymes digestives que vous consommez, je ne crois pas qu'ils puissent ''fausser'' les résultats, puisque les tests sanguins viseront principalement à détecter la présence d'anticorps et de marqueurs d'inflammation. Ceci étant dit, il serait quand même judicieux de vérifier cela auprès du médecin qui vous a prescrit ces tests.

En espérant que cela réponde à vos interrogations,

Le pharmacien est le seul responsable de la réponse.

Pour avoir une réponse plus précise à votre cas,

Catherine Dallaire suggère de rencontrer votre pharmacien.