Succursale suggérée
161-480, Rte 230 O, La Pocatiere, QC

Principaux intérêts thérapeutiques

  • Même type d'usage que l'huile d'onagre. Ces huiles sont interchangeables en thérapie, mais l'huile de bourrache est moins recommandable en usage prolongé que l'huile d'onagre à cause des alcaloïdes pyrrolizidines qu'on trouve habituellement dans les feuilles et qui peuvent contaminer l'huile lors de sa préparation. Il est préférable de n'utiliser qu'une huile certifiée dépourvue d'alcaloïdes pyrrolizidines.

Voir la fiche de l'onagre.

Autres intérêts thérapeutiques/Usage traditionnel

  • Traiter l'eczéma atopique;
  • Traiter la parakératose séborrhéique infantile (en usage externe).

Contre-indications

  • Épilepsie et troubles épileptiques: diminution du seuil d'épilepsie;
  • Schizophrénie: possible apparition de convulsion;
  • Grossesse: l'innocuité n'est pas encore établie.

Avis important

  • L'huile de bourrache n'est pas conseillée pour un usage à long terme à cause d'une possible contamination par des alcaloïdes pyrrolizidines.

Interactions médicamenteuses

Interactions connues chez l’homme

  • Incidence accrue des crises d'épilepsie lorsque pris avec des anticonvulsivants (Lamictal, Topamax, etc.);
  • Incidence accrue de crises d'épilepsie lorsque pris avec les antipsychotiques (Fluanxol, Largactil, etc.).

Interactions suspectées

  • Renforcement théorique de l'effet des anticoagulants / antithrombotiques (Coumadin, Lovenox, héparine, etc.), des antiplaquettaires (Plavix, Ticlid), ainsi que des dérivés des acides salicylés (acide acétylsalicylique ou AAS, aspirine, Entrophen, etc.) et des autres anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) (Voltaren, Ibuprofène [Advil, Motrin], Naprosyn, etc.).

Nom scientifique

Borago officinalis

Parties utilisées

Huile des graines

Principaux constituants

  • Acides gras poly-insaturés et mono-insaturés: acides gras de la famille oméga-6: acide linoléique (AL), acide gamma-linolénique (AGL) et de la famille oméga-9: acide oléique (AO).