Succursale suggérée
1740, Ch St-Charles, Terrebonne, QC

Principaux intérêts thérapeutiques

  • Traiter la claudication intermittente douloureuse des membres inférieurs;
  • Traiter les troubles de la circulation du sang qui touchent les extrémités: doigts, orteils, nez et lobes d’oreilles (maladie de Raynaud);
  • Stimuler la mémoire et la concentration. Corriger les symptômes du déficit intellectuel pathologique chez les personnes âgées;
  • Diminuer la progression de la démence et traiter les symptômes de la phase précoce de la maladie d’Alzheimer;
  • Traiter les syndromes vertigineux et la baisse de l’acuité auditive d’origine ischémique (dus à l’arrêt ou à la diminution de l’apport sanguin dans un tissu ou un organe);
  • Soulager les tintements d’oreilles;
  • Améliorer la vasorégulation: traiter les symptômes liés à l’insuffisance veineuse (dilatation des veines et des vaisseaux des membres inférieurs), ainsi que des signes liés à la crise hémorroïdaire, diminuer les œdèmes et la fragilité vasculaire.

Autres intérêts thérapeutiques/Usage traditionnel

  • Traiter la rétinopathie diabétique;
  • Traiter l’impuissance (dysfonction érectile d’origine artérielle);
  • Traiter l’asthme et les allergies;
  • Traiter la dépression;
  • Traiter la mal de l’altitude;
  • Améliorer la mémoire et la cognition chez les sujets de 50 ans et plus.

Contre-indications

  • Grossesse et/ou allaitement: l’innocuité n’est pas encore établie;
  • Troubles de saignement;
  • Allergies à la plante;
  • Épilepsie: augmentation possible de crises épileptiques;
  • Infertilité: possible diminution de la fertilisation des oocytes;
  • Diabète: utiliser avec précaution, sous surveillance étroite.

Avis important

  • Il est recommandé de cesser de prendre le ginkgo au moins 2 semaines avant une intervention chirurgicale.

Interactions médicamenteuses

Interactions connues chez l’homme

  • Saignements de différents organes observés chez des patients lors d’un usage concomitant avec le Coumadin et l’Aspirine;
  • Un cas de hausse de tension artérielle a été observé chez un patient lors d’un usage concomitant avec l’Hydrochlorothiazide;
  • Augmentation de l’effet du Prozac lorsque le ginkgo est utilisé en association avec le BuSpar (médicament anxiolytique), le millepertuis et la mélatonine, et donc possible augmentation de l’effet des antidépresseurs de différentes catégories (Celexa, Prozac, Fluoxetine, Effexor, Nardil, Parnate, etc.)

Interactions connues chez l’animal

  • Diminution des effets des molécules anticonvulsivantes, et donc possible diminution de l’effet du Dilantin, du Lamictal, du Tegretol, du Phénobarbital, etc.

Interactions suspectées

  • Renforcement théorique de l’effet des anticoagulants/antithrombotiques (Coumadin, Lovenox, héparine, etc.), des antiplaquettaires (Plavix, Ticlid), ainsi que des dérivés des acides salicylés (acide acétylsalicylique ou AAS, aspirine, Entrophen, etc.) et des autres anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) (Voltaren, Ibuprofène [Advil, Motrin], Naprosyn, etc.);
  • Altération théorique de la sécrétion d’insuline et action sur la concentration plasmatique du glucose, donc modification possible de l’effet des hypoglycémiants oraux (Actos, Diabeta, Diamicron, Avandia, Glucophage [Metformine], etc.) et de l’insuline;
  • Altération théorique du métabolisme de médicaments de différentes catégories: Tylenol, Indéral, ReQuip, Tambocor, Dilantin, Zofran, Aricept, Duragesic, Lopressor, Prosac, Desyrel, Cardizem, Mevacor, Neoral, Sandimmune, Sporanox, Nizoral, Allegra, Halcion, Biaxin, Losec et beaucoup d’autres.

Parties utilisées

Feuille et graine

Principaux constituants

  • Flavonoïdes (bilobetin, ginkgetin, iso-ginkgetin), flavonols (kaempferol, quercetine, isorhamnetine et leurs glycosides), diterpènes (ginkgolides), bilobalide.
  • Note: Au Canada, seule la feuille est autorisée pour usage pharmaceutique.

Autres noms

Ginkgo biloba, Arbre aux quarante écus, Arbre aux mille écus, Noyer du Japon