Succursale suggérée
767, Rue Principale, St-Blaise-Sur-Richelieu, QC

Principaux intérêts thérapeutiques

  • Traiter l’hypercholestérolémie (excès de cholestérol dans le sang);
  • Traiter les troubles liés à la ménopause.

Autres intérêts thérapeutiques/Usage traditionnel

  • Une dose très élevée (de 80 à 160 g par jour) pendant 6 semaines a résulté en un développement de pancytopénie (réduction du nombre de globules rouges, de globules blancs et de plaquettes dans le sang).

Contre-indications

  • Grossesse et allaitement;
  • Cancer du sein ou des ovaires, ou en cas connus de cancer hormonodépendants chez de proches parents. Les isoflavones contenus dans la luzerne font partie des phytœstrogènes et, par conséquent, peuvent alimenter directement une tumeur œstrogénodépendante;
  • Lupus érythémateux systémique: un cas de réactivation a été signalé chez un patient ayant consommé de la luzerne;
  • Maladies auto-immunes: il est possible que les symptômes s’exacerbent;
  • Transplantation rénale: un cas de rejet a été signalé après la consommation de luzerne associée à de l’actée à grappes noires, sur une période de 3 mois;
  • Diabète: utiliser avec précaution, sous surveillance étroite.

Interactions médicamenteuses

Interactions suspectées

  • Le contenu en vitamine K et en coumarines exerce une importante action opposée: action coagulante et anticoagulante à la fois, donc altération théorique de l’effet des anticoagulants/antithrombotiques (Coumadin, Lovenox, héparine, etc.), des antiplaquettaires (Plavix, Ticlid), ainsi que des dérivés des acides salicylés (acide acétylsalicylique ou AAS, aspirine, Entrophen, etc.) et des autres anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) (Voltaren, Ibuprofène [Advil, Motrin], Naprosyn, etc.);
  • Interférence théorique avec une hormonothérapie substitutive (Prémarine, Evista, etc.) et avec les contraceptifs oraux (Alesse, Diane-35, Marvelon, Min-Ovral, Ortho 0,5/35, Triphasil, etc.);
  • Photosensibilisation possible pendant un traitement à la Chlorpromazine.

Parties utilisées

Graines germées, Les parties aériennes (au début de la floraison)

Principaux constituants

  • Vitamines (A, B12, C, D, E, F, K) et béta- carotène, acide folique, minéraux et oligo-éléments, isoflavones (formononétine, biochanine A, génistéine, daidzéine), coumarines (coumestrol, medicagol, sativol, lucernol, etc.), saponines, acides aminés, protéines.

Autres noms

Medicago sativa, Alfalfa, alfa alfa, herbe aux bisons, herbe à vaches