Succursale suggérée
1372, Rue Saint-Jacques, L'ancienne-Lorette, QC

Principaux intérêts thérapeutiques

  • Traiter le décalage horaire (jet lag);
  • Traiter les troubles d’endormissement chez les personnes âgées;
  • Soulager l’insomnie secondaire causée par la maladie d’Alzheimer;
  • Traiter la migraine et la céphalée de Horton (prévenir la rémission).

Autres intérêts thérapeutiques/Usage traditionnel

  • Traiter les troubles du sommeil liés à des difficultés intellectuelles en pédiatrie: diminution du temps de latence à l’apparition du sommeil;
  • Comme adjuvant, diminuer les effets secondaires toxiques des chimiothérapies et des radiothérapies.

Contre-indications

  • En cas de maladie grave (cancer, épilepsie, maladie d’Alzheimer, etc.) ou chez les enfants, on doit l’administrer sous supervision médicale;
  • Grossesse et allaitement;
  • Chez les femmes souhaitant avoir un enfant, car les doses élevées inhibent l’ovulation;
  • Chez les asthmatiques; elle pourrait aggraver les symptômes;
  • Utiliser avec précaution chez les personnes de moins de 21 ans car la croissance n’est pas terminée;
  • Il est déconseillé de 4 à 5 heures après la prise de faire des activités qui nécessitent de la vigilance (conduite des véhicules, travail sur des machines dangereuses, travail en hauteur, etc.);
  • Diabète: utiliser avec précaution, sous surveillance étroite;
  • Dépression: risque de détériorer la dysphorie (perturbation de l’humeur).

Avis important

  • Éviter la mélatonine d’origine naturelle (source animale) en raison des risques possibles de contamination. Les extraits de glande pinéale sont cependant rares sur le marché. Les produits disponibles sont surtout des produits synthétiques.

Interactions médicamenteuses

Interactions connues chez l’homme

  • Augmentation de l’effet du Coumadin;
  • Augmentation de l’effet de la mélatonine par Luvox;
  • Diminution d’effet de Procardia XL: augmentation de la pression artérielle;
  • Augmentation de l’effet sédatif avec le Prosac;
  • Diminution d’insomnie lié à l’Indéral et l’Atenolol;
  • Possible diminution de l’effet de l’insuline et des médicaments antidiabétiques oraux (Actos, Diabeta, Diamicron, Avandia, Glucophage [Metformine], etc.)

Interactions suspectées

  • Renforcement théorique de l’effet des anticoagulants/antithrombotiques (Coumadin, Lovenox, héparine, etc.), des antiplaquettaires (Plavix, Ticlid), ainsi que des dérivés des acides salicylés (acide acétylsalicylique ou AAS, aspirine, Entrophen, etc.) et des autres anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) (Voltaren, Ibuprofène [Advil, Motrin], Naprosyn, etc.);
  • Diminution théorique du taux endogène de la mélatonine lors d’une administration chronique des benzodiazépines (médicaments pour l’insomnie et la sédation);
  • Possible potentialisation de l’effet sédatif des médicaments agissant au niveau du système nerveux central: Ativan, Lectopam, Oxazépam, Valium, Xanax, barbituriques, etc. et l’alcool;
  • Augmentation possible des effets de la mélatonine avec les contraceptifs oraux (Alesse, Diane-35, Marvelon, Min-Ovral, Ortho 0,5/35, Triphasil, etc.);
  • Diminution théorique de l’effet de diverses catégories d’immunosuppresseurs (Imuran, Neoral, Sandimmune, Prograf, etc.) et des corticostéroïdes (Prednisone);
  • Modification théorique du métabolisme de médicaments de différentes catégories (Cipro, Luvox, Fluconazole, etc.)

Nom scientifique

Melatonin

Synonymes

Hormone du sommeil, hormone de l’obscurité, hormone pinéale