Succursale suggérée
521, boulevard du Havre, Salaberry-De-Valleyfield, QC

Principaux intérêts thérapeutiques

  • Améliorer les fonctions cognitives, stimuler le système nerveux central.

Autres intérêts thérapeutiques/Usage traditionnel

  • Utiliser comme antioxydant (les antioxydants neutralisent les radicaux libres dus à la pollution, la mauvaise alimentation, les excès médicamenteux, le stress, etc., qui sont responsables de nombreux troubles, dont les problèmes circulatoires ou articulaires, le vieillissement cutané, etc.);
  • Utiliser pour le contrôle du poids (effet amaigrissant);
  • Prévenir les maladies cardiovasculaires: prophylaxie de l’athérosclérose;
  • Diminuer les taux de LDL cholestérol et des taux de triglycérides;
  • Traiter l’hypotension;
  • Diminuer les risques de développer la maladie de Parkinson;
  • Prévenir les cancers (ovarien, colon, estomac, peau, sein, prostate, pancréas, vessie);
  • Prévenir le développement des caries dentaires et de la parodontie;
  • Diminuer la taille d’une lésion précancéreuse buccale (leucoplasie);
  • Supporter le système immunitaire;
  • Traiter la diarrhée;
  • Traiter les coups de soleil en usage topique;
  • Prévenir l’ostéoporose en augmentant la densité osseuse.

Contre-indications

  • Troubles cardio-vasculaires, hypertension;
  • Insuffisance rénale;
  • Hyperactivité thyroïdienne;
  • Désordres psychiatriques;
  • Glaucome;
  • Anémie;
  • Troubles de saignement;
  • Ostéoporose déjà développée: possible perte de calcium;
  • Maladies du foie;
  • Hyperacidité;
  • Grossesse et allaitement;
  • Enfant de 12 ans et moins;
  • Diabète: utiliser avec précaution, sous surveillance étroite.

Interactions médicamenteuses

Interactions connues chez l’homme

  • Diminution de l’effet anticoagulant du Coumadin (cet effet est du à l’action coagulante du contenu en vitamine K. Noter que le thé vert contient des substances qui ont des effets opposés celui de la vitamine K, et qui exercent donc une action anticoagulante: voir plus loin dans les effets théoriques);
  • Diminution de l’effet de l’Adenocard;
  • Augmentation des tremblements liés au lithium lors d’un sevrage brusque de caféine (Carbolith, Lithane, etc.);
  • Augmentation des effets indésirables de l’éphédrine et des dérivés des éphédrines (synéphrine, phényléphrine): possibilité de crises hypertensives (Benylin, Dimetapp, DM Decongestant, Dristan, Neo Citran, Sudafed, etc.);
  • Diminution des effets sédatifs des médicaments agissant au niveau du système nerveux central: Ativan, Lectopam, Oxazépam, Valium, Xanax [Alprazolam], barbituriques, etc.

Interactions connues chez l’animal

  • Augmentation possible de l’effet de certains antidépresseurs, et donc possible augmentation de l’effet du Nardil, du Parnate, etc. (les inhibiteurs de la monoamine oxydase [IMAO]); possibilité de crises hypertensives.

Interactions suspectées

  • Augmentation des effets secondaires liés au contenu en caféine du thé vert avec le Cipro, le Norfloxacine (Noroxin) et les autres antibiotiques quinolones;
  • Augmentation des effets indésirables du Rilutek et de la caféine du thé vert lors d’un usage concomitant;
  • Augmentation possible des effets principaux et secondaires de la théophylline, due au contenu en caféine du thé vert lors d’un usage concomitant;
  • Augmentation possible des effets stimulants et des effets secondaires de la caféine du thé vert lors d’un usage avec des contraceptifs oraux (Alesse, Diane-35, Marvelon, Min-Ovral, Ortho 0,5/35, Triphasil, etc.);
  • Renforcement théorique de l’effet des anticoagulants/antithrombotiques (Coumadin, Lovenox, héparine, etc.), des antiplaquettaires (Plavix, Ticlid), ainsi que des dérivés des acides salicylés (acide acétylsalicylique ou AAS, aspirine, Entrophen, etc.) et des autres anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) (Voltaren, Ibuprofène [Advil, Motrin], Naprosyn, etc.);
  • Augmentation théorique des effets stimulants et des effets secondaires de la caféine du thé vert lors d’un usage avec la Cimétidine;
  • Augmentation théorique des effets cardiaques (accélération du rythme cardiaque et de la force de contraction) par le contenu en caféine du thé vert lors d’un usage avec le Bricanyl, le Ventolin, etc. (des agonistes béta-adrénergiques);
  • Augmentation théorique des effets secondaires liés au contenu en caféine du thé vert avec le Luvox;
  • Augmentation théorique des effets stimulants et des effets secondaires de la caféine du thé vert lors d’un usage avec l’Isoptin (Vérapamil);
  • Inhibition théorique de l’effet des certains antipsychotiques (Halopéridol, Largactil, Stémétil, Thioridazine);
  • Augmentation théorique des effets toxiques du Clozaril par le contenu en caféine du thé vert;
  • Diminution théorique de l’effet vasodilatateur de la Persantine et de l’Aggrenox;
  • Augmentation des effets hépatotoxiques avec des médicaments particulièrement toxiques pour le foie (Actos, Avandia, Prandase, Cordarone, Lipitor, Lescol, Mevacor, Pravachol, Zocor, Imuran, Norvir, Viramune, Tegretol, Tylenol, Voltaren, Lamisil, Sporanox, Nizoral, Tamofen, etc.);
  • Diminution théorique des effets du thé vert avec les médicaments à effets sédatifs agissant au niveau du système nerveux central (Ativan, Lectopam, Oxazépam, Valium, Xanax [Alprazolam], barbituriques, etc.);
  • Modification de la glycémie, et donc possible altération de l’effet de l’insuline et des médicaments antidiabétiques oraux (Actos, Diamicron, Avandia, Glucophage, etc.);
  • Diminution théorique de l’absorption du fer;
  • Augmentation des effets de la nicotine sur le système nerveux central;
  • Augmentation théorique des effets secondaires de la caféine du thé vert lors d’un usage avec l’alcool.

Parties utilisées

Feuilles et bourgeons des feuilles, frais ou séchés

Principaux constituants

  • Polyphénols (GTP; green tea polyphenols): flavonoïdes (théflavine), tannins, catéchols (épicatéchols, épigallatocatéchol, gallocathécol, etc.), proanthocyanidols (théasinensine); alcaloïdes (caféine, théophylline, théobromine).

Autres noms

Camellia sinensis, Thea sinensis