Succursale suggérée
255-1020, 175e Rue, Saint-Georges, QC

Principaux intérêts thérapeutiques

  • Augmenter la résistance des veines, diminuer la perméabilité et la fragilité capillaires, améliorer la microcirculation et traiter différents troubles associés à l’insuffisance veineuse (enflure et fatigue des jambes, hémorroïdes, varices, lymphœdème);
  • En ophtalmologie, améliorer l’adaptation visuelle et la microcirculation rétinienne.

Autres intérêts thérapeutiques/Usage traditionnel

  • Utiliser comme antioxydant (les antioxydants neutralisent les radicaux libres dus à la pollution, la mauvaise alimentation, les excès médicamenteux, le stress, etc., qui sont responsables de nombreux troubles, dont les problèmes circulatoires ou articulaires, le vieillissement cutané, etc.)

Contre-indications

  • Hypertension artérielle: prise concomitante avec la vitamine C;
  • Grossesse et/ou allaitement: l’innocuité n’est pas encore établie.

Interactions médicamenteuses

Interactions connues chez l’homme

  • Usage concomitant avec la vitamine C: augmentation de la tension artérielle (systolique et diastolique).

Interactions suspectées

  • Renforcement théorique de l’effet des anticoagulants/antithrombotiques (Coumadin, Lovenox, héparine, etc.), des antiplaquettaires (Plavix, Ticlid), ainsi que des dérivés des acides salicylés (acide acétylsalicylique ou AAS, aspirine, Entrophen, etc.) et des autres anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) (Voltaren, Ibuprofène [Advil, Motrin], Naprosyn, etc.)

Parties utilisées

Feuilles et pépins de la vigne cultivée

Principaux constituants

  • Polyphénols: antioxydants phénoliques de type flavonoïde et des antioxydants phénoliques non-flavonoïdes (oligo-proanthocyanidines complexes [OPC]); acides organiques (gallique, éllagique, sinapique); sels; minéraux.

Autres noms

Vitis vinifera, Vigne à raisin