Bébé est malade? Quelques trucs pour évaluer l’urgence de son état

Unfortunately, this article is only available in French.

Voir son bébé malade peut être stressant pour bien des parents, surtout pour ceux dont c’est le premier enfant. Comme les bébés ne peuvent pas dire où ils ont mal, il faut demeurer vigilant aux moindres signes et symptômes de malaise ou de maladie. Il peut être difficile de faire la différence entre les geignements normaux et une légère maladie par exemple.

Voir son bébé malade peut être stressant pour bien des parents, surtout pour ceux dont c’est le premier enfant. Comme les bébés ne peuvent pas dire où ils ont mal, il faut demeurer vigilant aux moindres signes et symptômes de malaise ou de maladie. Il peut être difficile de faire la différence entre les geignements normaux et une légère maladie par exemple.

Certaines situations nécessitent une assistance médicale d’urgence : coupures qui ne cessent de saigner ou qui semblent nécessiter des points de suture, empoisonnement, convulsions, respiration difficile, perte de conscience, blessures à la tête, difficulté à bouger un bras ou une jambe, léthargie soudaine ou paralysie, étouffement. Il est plus prudent dans ces situations d’appeler le 911 ou d’amener votre bébé à l’urgence la plus près. Conservez toujours près du téléphone les numéros de téléphone d’urgence (médecin ou pédiatre, hôpital le plus près, centre anti-poison, membres de votre famille ou amis qui peuvent s’occuper de vos autres enfants pendant votre absence, etc.)

Il est normal que bébé soit malade de temps à autre. Cependant, si ses symptômes s’aggravent ou persistent pendant plusieurs jours, n’hésitez pas à consulter un médecin. Certains signes et symptômes peuvent vous indiquer que votre bébé est malade : - il refuse de boire, devient léthargique en buvant, - est difficile à réveiller, est constamment irritable et inconsolable, - présente une teinte jaunâtre de la peau, - fait de la fièvre (plus de 100,4ºF ou 38ºC mesurée dans le rectum chez les enfants âgés de moins de trois mois, ou plus de 102ºF ou 38,8ºC mesurée dans la bouche ou l’oreille chez les enfants âgés de plus de trois mois), - a de la diarrhée (plus de 6 à 8 selles liquides ou en eau par jour), vomit la majeure partie de son repas ou vomit violemment, n’urine plus depuis au moins 6 heures, pleure sans verser de larmes, a les lèvres sèches, - est constipé, pleure en allant à la selle, a du sang dans ses selles, - tousse sans arrêt, a des sécrétions nasales colorées (de couleur jaune à verte), se prend constamment une oreille ou a un écoulement provenant d’une oreille, a des rougeurs sur la peau, a les yeux rouges et enflés ou a du pus qui s’en écoule. Fiez-vous à votre intuition : si vous ressentez que bébé est malade, il l’est probablement.

En tant que parent, vous êtes la meilleure personne pour évaluer si votre enfant a un comportement inhabituel. Ainsi, pour aider l’équipe soignante à comprendre ce qui se passe avec votre bébé et à s’orienter vers le meilleur traitement possible, assurez-vous d’être capable de répondre aux questions suivantes : - Quels sont les symptômes de bébé? - Qui est le médecin régulier de bébé? Quand est votre prochain rendez-vous avec lui? - Bébé a-t-il été vacciné, et contre quoi? Apportez toujours son carnet de vaccination avec vous lors d’une visite chez le médecin. - Avez-vous remarqué des changements dans la fréquence à laquelle bébé boit, mouille sa couche ou va à la selle? - Avez-vous remarqué un changement dans le comportement ou le caractère de bébé? - Bébé fait-il de la fièvre? - Bébé a-t-il été en contact avec une personne malade dernièrement? - Avez-vous donné des médicaments à bébé pour atténuer ses symptômes? - Bébé est-il allergique à certains produits?

Il n’y a pas de cours pour aider à devenir à être de bons parents. C’est au fil du temps que vous apprendrez à mieux connaître bébé. Même si ce n’est pas votre premier, vous savez très bien que chaque enfant est différent. Les petits désagréments liés aux maladies bénignes chez votre enfant valent bien tout le plaisir que vous retirez à les côtoyer et à les voir grandir. En cas de doute sur l’état de santé de votre enfant, n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien. Il saura vous orienter vers les ressources appropriées au besoin.

The drugs and pharmaceutical services featured on the familiprix.com website are offered by pharmacists who own the affiliated pharmacies at Familiprix. The information contained on the familiprix.com site is for informational purposes only and does not in any way replace the advice and advice of your pharmacist or any other health professional. Always consult a health professional before taking or discontinuing medication or making any other decision. Familiprix inc. and the proprietary pharmacists affiliated with Familiprix do not engage in any way by making this information available on this website.