De l’espoir pour les gens atteints d’acouphène

Unfortunately, this article is only available in French.

L’acouphène a un impact négatif majeur sur la qualité de vie des gens qui en sont atteints. Cependant, une prise en charge globale du patient peut apporter une amélioration marquée de sa qualité de vie.

Le mot acouphène provient des mots grecs akouein, qui signifie « entendre »;, et phainesthal, qui veut dire « paraître »;. Il s’agit d’une condition dans laquelle le patient perçoit un bruit sonnant, bourdonnant, strident ou sifflant, dans une oreille ou dans les deux, sans qu’il n’y ait de source extérieure de ce bruit. Le bruit est constant et devient particulièrement dérangeant le soir lorsque les bruits environnants sont moins importants, laissant toute la place au bruit offensant.

Le plus souvent, l’acouphène résulte d’une exposition prolongée à un bruit intense. Toutefois, il existe de nombreuses autres causes comme une infection, l’hypertension artérielle, l’hypothyroïdie, le diabète, les maladies autoimmunes, etc. Dans ces derniers cas, le traitement de la cause sous-jacente peut permettre la disparition de l’acouphène. Malheureusement, dans bien des cas, aucune cause sous-jacente n’est identifiée.

L’acouphène chronique est difficile à traiter et trop souvent les personnes atteintes sont simplement retournées à la maison avec la recommandation « d’apprendre à vivre avec le bruit »;. Il existe pourtant différentes approches qui peuvent être tentées pour en réduire l’impact négatif sur la qualité de vie, en particulier le sommeil.

La thérapie acoustique fait partie de ces approches. Elle consiste à faire écouter aux patients des sons plaisants (musique, bruits de relaxation, boîte à sons) lorsqu’ils se trouvent dans un environnement trop calme. Les patients qui souffrent d’insomnie peuvent utiliser une boîte à sons reliée à des hauts-parleurs placés dans leur oreiller.

Il existe aussi des appareils que l’on place dans l’oreille et qui émettent des sons à large bande comme la pluie ou le bruit d’une chute. On les utilise pendant la journée pour tenter de masquer l’acouphène.

Enfin, chez les gens atteints d’une perte auditive importante, l’utilisation d’un appareil de correction auditive pourra permettre de diminuer leur perception de l’acouphène en améliorant l’acuité auditive ou la faculté qu’a l’oreille de percevoir les sons environnants avec précision.

La recherche sur le traitement de l’acouphène s’est tournée vers le cerveau. On tente d’identifier la région du cerveau liée à la perception et à la suppression de l’acouphène. Un autre projet de recherche étudie présentement le recours à une stimulation magnétique transcrânienne dans le but de supprimer l’acouphène.

D’ici là, les patients sont invités à mieux comprendre leur condition et à trouver des approches qui leur permettront d’améliorer leur qualité de vie. Au Québec, les personnes atteintes d’acouphène peuvent trouver du soutien et de l’information auprès du Regroupement québécois pour personnes avec acouphènes (www.rqpa.qc.ca).

The drugs and pharmaceutical services featured on the familiprix.com website are offered by pharmacists who own the affiliated pharmacies at Familiprix. The information contained on the familiprix.com site is for informational purposes only and does not in any way replace the advice and advice of your pharmacist or any other health professional. Always consult a health professional before taking or discontinuing medication or making any other decision. Familiprix inc. and the proprietary pharmacists affiliated with Familiprix do not engage in any way by making this information available on this website.