La Polypill pourrait être disponible dans 2 ans

Unfortunately, this article is only available in French.

Deux chercheurs ont récemment mis au point une stratégie pour prévenir les maladies cardiovasculaires. Selon eux, si toutes les personnes de 55 ans et plus prenaient une pilule qui combine six médicaments différents, la mortalité par maladies cardiovasculaires pourrait chuter de façon dramatique. Si l’idée vous semble farfelue, sachez que la pilule en question pourrait être disponible d’ici quelques années.

Un journal médical britannique prestigieux (le British Medical Journal) a récemment publié un article qui a eu l’effet d’une bombe. L’article en question suggérait que si toutes les personnes âgées de 55 ans et plus prenaient une certaine pilule, la mortalité par maladies cardiovasculaires pourrait chuter de 80%. Cette pilule, que les auteurs ont nommé «Polypill»;, contiendrait en fait six médicaments connus : de l’aspirine, une statine (un médicament qui abaisse le cholestérol sanguin), une vitamine (l’acide folique) et trois médicaments à faible dose qui abaissent la pression sanguine.

Selon les chercheurs à l’origine de l’idée de la Polypill, leur stratégie radicale pourrait avoir un «impact plus grand sur la prévention des maladies dans le monde occidental qu’aucune autre intervention connue»;.

C’est que les maladies cardiovasculaires représentent la première cause de décès dans la plupart des pays occidentaux. En fait, on estime que près de la moitié des gens vont développer une maladie du coeur au cours de leur vie. Vu sous cet angle, on peut donc croire qu’une stratégie qui permettrait réellement d’éliminer 80% des maladies cardiovasculaires aurait bel et bien un impact majeur sur la santé.

Plusieurs spécialistes sont toutefois très sceptiques face à l’idée de la Polypill. Certains la qualifient même de farfelue et plusieurs croient que les estimations des auteurs ont été surestimées. D’autres s’inquiètent du fait que la pilule pourrait minimiser la responsabilité des gens par rapport à leur santé et ainsi promouvoir de mauvaises habitudes de vie, comme le tabagisme, la sédentarité et une mauvaise alimentation.

Les auteurs se défendent toutefois en précisant que la Polypill ne serait pas une alternative à un mode de vie sain, mais plutôt une mesure préventive complémentaire.

Quoiqu’il en soit, l’idée de la Polypill suscite beaucoup d’intérêt. Un sondage réalisé sur le site web de CNN a d’ailleurs révélé que 95% des usagers de ce site seraient intéressés à prendre la pilule en question.

Reste à voir si la Polypill se rendra sur le marché. Certains experts croient que cette arrivée sur le marché pourrait être pour bientôt puisque les brevets de tous les médicaments contenus dans la pilule sont maintenant échus. La Polypill pourrait donc être offerte à un coût avantageux, ce qui est une condition nécessaire pour qu’elle soit accessible à tous.

Malgré le fait que les compagnies pharmaceutiques ne sont généralement pas intéressées à commercialiser des médicaments à faibles coûts, il semble toutefois que dans ce cas-ci, plusieurs compagnies majeures soient intéressées par la Polypill. Elle pourrait donc être disponible d’ici quelques années et pourrait même être vendue sans ordonnance.

The drugs and pharmaceutical services featured on the familiprix.com website are offered by pharmacists who own the affiliated pharmacies at Familiprix. The information contained on the familiprix.com site is for informational purposes only and does not in any way replace the advice and advice of your pharmacist or any other health professional. Always consult a health professional before taking or discontinuing medication or making any other decision. Familiprix inc. and the proprietary pharmacists affiliated with Familiprix do not engage in any way by making this information available on this website.