Le cancer de la peau : comment le reconnaître et le prévenir

Unfortunately, this article is only available in French.

La peau est le plus grand organe du corps humain et joue un rôle essentiel pour nous défendre contre les bactéries, la pollution et le soleil. Elle demeure fragile et peut subir des dommages irréparables. C';est ainsi qu';un cancer de la peau peut se développer. La plupart des cas de cancer cutané peuvent être évités. Quelques précautions simples peuvent vous aider à diminuer le risque de cancer de la peau.

Le problème des cancers cutanés est devenu de plus en plus important ces dernières années. Il y a en effet matière à s’inquiéter lorsque chaque année, on diagnostique 15 % plus de cancers de la peau au Québec. En vingt ans, le taux de cancer cutané a connu une augmentation de 600 % dans la région. Il est donc impératif de savoir reconnaître les différents cancers de peau, leurs signes et les moyens de prévention mis à notre disposition afin de diminuer l’incidence de cette maladie.

Les cancers de la peau se divisent principalement en deux catégories : les mélanomes malins et les non-mélanomes. Les mélanomes se développent dans les mélanocytes, les cellules qui produisent la mélanine (un pigment) et qui se retrouvent dans la peau, les yeux et les cheveux. Si, de façon générale, les cancers de la peau sont peu dangereux, les mélanomes qui se forment dans les grains de beauté font partie des cancers les plus malins. Ils affectent surtout les gens à la peau claire et ce, peu importe leur âge. C'est une forme de cancer plutôt rare mais sérieuse car elle peut générer des métastases et envahir d'autres organes. Elle ne représente que 5 % des cas de cancers cutanés, mais est en cause dans 75 % des décès reliés à ce type de cancer. Découverts et traités dans les premiers stades, 90 % des cas de mélanomes malins peuvent être guéris.

Les deux formes les plus courantes de cancer de la peau sont toutefois des cancers non-mélanomes; il s’agit des carcinomes basocellulaire et spinocellulaire. Le carcinome basocellulaire représente 90 % des cancers de la peau et affecte principalement les gens de cinquante ans et plus. Il se manifeste généralement par un épaississement de la peau qui peut prendre l'apparence d'un grain de beauté qui s'élargit et finit par former un ulcère. Il peut généralement être enlevé par chirurgie et il est très rare qu'il engendre des cancers secondaires. Le carcinome spinocellulaire a un profil similaire. Ce cancer se manifeste généralement à un âge avancé, sur une peau fréquemment exposée au soleil, soit sur le visage, dans le cou ou sur les mains. Il progresse lentement, est rarement invasif et peut être traité par une chirurgie.

La surexposition aux rayons ultraviolets (rayons UV) est l'une des principales causes du cancer de la peau. Ces rayons sont invisibles et proviennent essentiellement du soleil et de certains types de lampes (salon de bronzage). Les rayons UV sont parfois la cause directe du cancer de la peau car ils modifient les cellules. Ils peuvent aussi être impliqués indirectement dans le développement du cancer en affaiblissant le système immunitaire de la peau et du reste du corps. Les gens qui ont subi de fréquentes et graves brûlures causées par le soleil risquent davantage de développer un cancer de la peau, de même que les personnes à la peau claire (cheveux pâles, roux, taches de rousseur, yeux bleus, etc.).

La meilleure façon de prévenir ou de détecter un cancer de la peau au stade initial consiste à examiner votre peau fréquemment. Quatre points doivent être évalués :

A : aspect (plaque, ulcère, saignement, etc.) B : bordure (irrégulière, plus foncée, etc.) C : couleur (décoloration, plusieurs teintes, etc.) D : diamètre (supérieur à 0,5 cm)

Si vous avez un grain de beauté ou une tache sur la peau présentant ces caractéristiques, il serait sage de consulter un médecin.

Vous pouvez prévenir le cancer de la peau en évitant la surexposition au soleil ou à toute autre source de rayons ultraviolets, comme les lampes solaires. Voici quelques suggestions pour éviter les effets néfastes des rayons UV :


- Tenez vos activités de plein air dans un endroit ombragé.
- Portez un chapeau à large bord et des vêtements tissés serrés, y compris une chemise à manches longues et un pantalon lors d’une exposition prolongée au soleil.
- Utilisez une crème solaire avec un facteur de protection (FPS) d'au moins 15. Assurez-vous qu'elle protège contre les rayons UVA et UVB.
- Appliquez généreusement la crème solaire sur les parties du corps exposées environ trente minutes avant d'aller au soleil et aux deux heures par la suite. Remettez-en après une activité qui risque de diluer le produit, comme la baignade, la transpiration abondante ou le fait de se frotter avec une serviette.
- Évitez de vous exposer au soleil entre 11 h et 16 h pendant les mois d'été.
- Évitez les lampes solaires (salon de bronzage).
- Certains médicaments peuvent rendre la peau plus sensible aux rayons UV. Consultez votre pharmacien !

Il ne faut pas se priver des activités offertes en plein-air sous prétexte qu’il y a un risque de développer un cancer cutané. Il y a des moyens pour se protéger, il suffit de les utiliser...

The drugs and pharmaceutical services featured on the familiprix.com website are offered by pharmacists who own the affiliated pharmacies at Familiprix. The information contained on the familiprix.com site is for informational purposes only and does not in any way replace the advice and advice of your pharmacist or any other health professional. Always consult a health professional before taking or discontinuing medication or making any other decision. Familiprix inc. and the proprietary pharmacists affiliated with Familiprix do not engage in any way by making this information available on this website.