Les fumeurs vivent dix ans de moins

Unfortunately, this article is only available in French.

Fumer durant la majeure partie de sa vie diminue l’espérance de vie de dix ans en moyenne. Il n’est jamais trop tard pour arrêter et ainsi diminuer son risque de mourir d’une maladie associée au tabac.

Il y a maintenant 50 ans qu’on a découvert qu’il y avait un lien entre le tabagisme et le cancer du poumon. Une étude de grande envergure confirmait pour la première fois ce lien de causalité. Les scientifiques ont constaté depuis qu’environ la moitié des fumeurs de longue date meurent des conséquences du tabagisme Le quart des fumeurs invétérés meure entre 35 et 69 ans. Le cancer, les maladies cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux (AVC) sont les principales conséquences du tabagisme.

Cette grande étude s’est poursuivie depuis cette découverte et les derniers résultats ont été récemment publiés. Plus de 34 400 hommes, tous des médecins, ont participé à cette étude qui a débuté en 1951 en Angleterre. Tous les participants étaient âgés entre 21 et 51 ans au début de l’étude. Ils ont commencé à fumer vers l’âge de 18 ans et fumaient en moyenne 18 cigarettes par jour. Au début de l’étude, on les a questionnés sur leurs habitudes tabagiques. Les chercheurs ont communiqué périodiquement avec eux au cours des 50 dernières années pour évaluer si leurs habitudes avaient changé et pour obtenir de l’information à propos des participants décédés.

L’analyse de leurs résultats révèle que les non-fumeurs meurent en moyenne dix ans plus vieux que les fumeurs. Ces derniers sont deux fois plus susceptibles de mourir avant l’âge de 70 ans, et trois fois plus avant l’âge de 90 ans que ceux qui n’ont jamais fumé.

Cette étude n’apporte pas que des mauvaises nouvelles aux fumeurs. Elle révèle que la cessation tabagique apporte des avantages importants aux gens et ce, peu importe l’âge à laquelle ils arrêtent de fumer. En effet, les hommes qui écrasent avant d’avoir 30 ans vivent aussi longtemps que les non-fumeurs. Ceux qui arrêtent à 40 ans vivent un an de moins que les non-fumeurs. En arrêtant à 50 ans, les hommes gagnent six années de vie, comparativement aux hommes qui arrêtent à 60 ans qui en gagnent trois.

Ces résultats s’ajoutent aux connaissances actuelles sur les conséquences du tabagisme. La cigarette cause beaucoup de problèmes pulmonaires. Elle contribue au développement de l’asthme chez les enfants et aux maladies pulmonaires obstructives chroniques (MPOC) telles l’emphysème et la bronchite chronique chez les fumeurs de longue date. Ces maladies ne peuvent être guéries et peuvent être invalidantes pour les personnes qui en souffrent. Arrêter de fumer aide les poumons à retrouver leur capacité et diminue la mortalité associée aux maladies pulmonaires.

Que vous vous sentiez prêt ou non à arrêter de fumer, parlez-en à votre pharmacien(ne). Il saura vous conseiller sur les différentes options pour écraser pour de bon.

The drugs and pharmaceutical services featured on the familiprix.com website are offered by pharmacists who own the affiliated pharmacies at Familiprix. The information contained on the familiprix.com site is for informational purposes only and does not in any way replace the advice and advice of your pharmacist or any other health professional. Always consult a health professional before taking or discontinuing medication or making any other decision. Familiprix inc. and the proprietary pharmacists affiliated with Familiprix do not engage in any way by making this information available on this website.