Un seul médicament pour maigrir et cesser de fumer : trop beau pour être vrai?

Unfortunately, this article is only available in French.

Un nouveau médicament pour contrer l’obésité et le tabagisme pourrait bientôt voir le jour. Selon certains chercheurs, il pourrait s’agir là du composé idéal pour les fumeurs ayant un surplus de poids.

L’obésité et le tabagisme représentent des menaces importantes pour la santé. Même s’il est possible de contrer ces problèmes par une bonne hygiène de vie, la réalité est que la volonté seule s’avère souvent insuffisante. La bonne nouvelle, c’est que les gens qui désirent cesser de fumer et/ou perdre du poids pourraient bientôt bénéficier d’un sérieux coup de pouce pour arriver à leur fin. En effet, des scientifiques d’une firme française développent actuellement une pilule qui permettrait de s’attaquer à la fois au tabagisme et à l’obésité. Les résultats des premiers essais sur le médicament en question, nommé rimonabant, sont très prometteurs et les fabricants espèrent commercialiser le produit dès l’année prochaine.

Le médicament agit en bloquant des circuits du cerveau qui sont responsables de certaines envies, comme celles de manger et de fumer. Il s’agit des voies du système endocannabinoïde. C’est en stimulant les voies de ce circuit que la marijuana augmente l’appétit des consommateurs de cette drogue.

Les scientifiques croient qu’en fumant ou en mangeant trop, on peut stimuler excessivement ce système, ce qui nous amènerait à manger ou à fumer encore davantage. Le rimonabant empêcherait cette stimulation du circuit, ce qui permettrait au système de revenir à la normale. Il s’agit là du premier médicament à agir sur le système endocannabinoïde.

La plus vaste des études sur le rimonabant a été menée à Québec sous la direction du Dr Jean-Pierre Després de l’Université Laval. L’étude a porté sur 1 036 volontaires ayant un surplus de poids. Les chercheurs ont incité les participants à couper 600 calories par jour de leur alimentation et ils leur ont donné soit le rimonabant, soit un placebo (comprimé inactif).

Après un an, les participants ayant reçu la plus haute dose de rimonabant ont perdu en moyenne 9 kg (20 livres), ce qui leur a permis de réduire leur tour de taille de 7,6 cm (3 pouces). Près de la moitié d’entre eux ont perdu 10% de leur poids initial, ce qui réduit grandement leur risque de développer plusieurs maladies telles que les maladies cardiovasculaires et l’arthrose. En comparaison, les participants ayant reçu le placebo n’ont perdu que 2,5 kg (5 livres).

En outre, les participants ayant reçu le rimonabant ont également amélioré leur profil lipidique : leurs taux de cholestérol HDL (le « bon »; cholestérol) ont augmenté de 23% alors que leurs taux de triglycérides ont chuté de 15%.

Le Dr Després rapporte que les participants qui prenaient le médicament avaient tout simplement moins faim. Il affirme que dans une phase précoce de l’étude, il lui était même possible de déterminer quels participants recevaient le médicament uniquement en observant qui pouvait résister au gâteau au chocolat lors d’un buffet.

Une autre étude sur le rimonabant a été menée aux États-Unis et a porté sur 787 fumeurs qui désiraient cesser. À court terme (l’étude n’a duré que 10 semaines), 28% des participants ayant reçu le rimonabant avaient cessé de fumer pendant au moins un mois, comparativement à 16% pour ceux ayant reçu le placebo. Fait intéressant : ceux ayant cessé de fumer avec le rimonabant avaient pris peu ou pas de poids et le tiers d’entre eux en avaient même perdu. En général, les gens prennent 6 à 10 livres en cessant de fumer, ce qui décourage plusieurs fumeurs de même tenter d’arrêter.

Tous ces résultats sont prometteurs, mais il faudra bien entendu d’autres données à plus long terme pour s’assurer que le médicament est efficace et sécuritaire. D’ailleurs, certains scientifiques ont quelques inquiétudes quant à la sécurité du médicament. Certains croient qu’il pourrait entraîner des effets indésirables sur le système neurologique. Quoiqu’il en soit, le rimonabant ne deviendra pas une panacée contre l’obésité et le tabagisme et ce, même dans le meilleur des scénarios. Pour être efficace, il devra invariablement être combiné à des efforts et à une volonté de fer.

The drugs and pharmaceutical services featured on the familiprix.com website are offered by pharmacists who own the affiliated pharmacies at Familiprix. The information contained on the familiprix.com site is for informational purposes only and does not in any way replace the advice and advice of your pharmacist or any other health professional. Always consult a health professional before taking or discontinuing medication or making any other decision. Familiprix inc. and the proprietary pharmacists affiliated with Familiprix do not engage in any way by making this information available on this website.