Un vaccin contre le sida sera testé sur des humains

Unfortunately, this article is only available in French.

Un vaccin contre le sida développé par un consortium australo-thaïlandais s’est révélé prometteur lors des tests sur les animaux et il sera maintenant testé sur des humains.

En Australie, des chercheurs ont commencé à recruter des volontaires pour tester un nouveau vaccin contre le sida. C’est la première fois que ce vaccin, développé par un consortium australo-thaïlandais, sera testé sur des humains. Il a déjà été testé sur des souris, des lapins et des singes et les résultats de laboratoire se sont avérés prometteurs. En effet, les premiers tests ont révélé que le vaccin permet de multiplier le nombre de cellules qui ont la capacité de s’attaquer au virus qui cause le sida (VIH) et donc d’améliorer le système de défense.

Le sida est une maladie causée par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH). Ce virus affaiblit le système de défense (qu’on nomme système immunitaire) des individus qu’il infecte. Actuellement, le sida représente une véritable épidémie dans plusieurs pays et le principal espoir pour contrer cette épidémie est le développement d’un vaccin. Par conséquent, l’annonce de la mise au point d’un vaccin suscite toujours beaucoup d’intérêt partout à travers le monde.

Les premiers tests sur ce nouveau vaccin contre le sida visent à déterminer si le vaccin est sécuritaire pour les humains et s’il stimule de façon adéquate le système immunitaire de ceux-ci. Le vaccin est composé de parties modifiées du VIH et du virus de la diphtérie aviaire. La partie reliée au VIH devrait permettre au système immunitaire de reconnaître le virus (VIH), alors que les éléments produits à partir du virus de la diphtérie aviaire sont utilisés comme un transporteur. On espère que cette combinaison sera efficace pour produire des cellules nécessaires pour prévenir le sida chez les humains.

Les essais sur ce vaccin auront lieu à Sydney et seront menés sur 24 volontaires en santé. Les résultats devraient être connus en fin d’année. Si les chercheurs espèrent que leur vaccin parvienne à franchir cette première étape constituée des tests sur la sécurité, ils demeurent toutefois réalistes et affirment qu’il faudra encore au moins 7 à 10 ans avant qu’un vaccin contre le sida ne soit disponible pour le public.

The drugs and pharmaceutical services featured on the familiprix.com website are offered by pharmacists who own the affiliated pharmacies at Familiprix. The information contained on the familiprix.com site is for informational purposes only and does not in any way replace the advice and advice of your pharmacist or any other health professional. Always consult a health professional before taking or discontinuing medication or making any other decision. Familiprix inc. and the proprietary pharmacists affiliated with Familiprix do not engage in any way by making this information available on this website.